Sam déjà en demande au camp des Alouettes

Michael Sam a rencontré des partisans à l'ouverture... (PHOTO ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Michael Sam a rencontré des partisans à l'ouverture du camp d'entraînement des Alouettes, à Sherbrooke.

PHOTO ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Quelques minutes après leur deuxième entraînement de la journée, hier au stade Coulter de l'Université Bishop's, les joueurs des Alouettes reprenaient leur souffle en signant les casquettes, chandails et autres souvenirs que leur tendaient les partisans venus les regarder malgré un temps pas très invitant.

Normalement, le joueur le plus sollicité par les amateurs est le quart-arrière ou l'un des Québécois les plus connus du club. Hier, c'est Michael Sam qui a signé quantité de trucs et qui s'est fait photographier avec quelques dizaines d'inconnus. Le Texan l'a fait avec le sourire, autant avec les adultes qu'avec les nombreux enfants qui sont accourus vers lui lorsque l'entraînement des Als a pris fin. Une belle scène.

Lorsqu'un journaliste lui a fait remarquer un peu plus tard que son maillot (numéro 94) était le seul qui était en vente au kiosque de souvenirs de l'équipe, Sam a paru un tantinet surpris. «J'apprécie le soutien des partisans, et ça me fait chaud au coeur de savoir qu'ils sont heureux de mon arrivée avec l'équipe», a-t-il répondu.

Sam était toutefois visiblement moins emballé de devoir encore une fois répondre aux questions des journalistes (il devra s'y faire). Il ne l'a pas fait avec le sourire, mais n'a manqué ni de politesse ni de respect.

Au sujet de son acclimatation avec le club, Sam a essentiellement répété les mêmes choses que lors des jours précédents: «C'est un environnement professionnel, et ils m'ont traité de manière professionnelle. Bien que je sois une recrue, je me sens déjà comme l'un d'entre eux», a-t-il résumé.

Mais sur le terrain, il y a eu du nouveau pour le chasseur de quarts. Pour la première fois, il a été opposé à des vétérans, puisqu'il s'agissait du premier jour du «vrai» camp d'entraînement de l'équipe.

«Il y a eu beaucoup d'apprentissages aujourd'hui. Apprendre à être à une verge du ballon, apprendre à se tenir sur deux points d'appui. Il y a plusieurs choses qui sont différentes par rapport à ce à quoi je suis habitué», a analysé Sam, qui n'a cependant pas été surpris par ce qu'il a vu hier. «C'est la LCF, mais ça reste du football.»

«Il y a plusieurs nouvelles choses auxquelles je dois m'ajuster, mais je vais continuer de m'améliorer pendant les entraînements. Lorsque le premier match arrivera, je devrais avoir bien assimilé le jeu.»

Des entraîneurs satisfaits

Même s'il doit apprendre les rudiments du football à trois essais et qu'il n'a pas participé à un match depuis l'été dernier, Sam n'a pas déçu ses entraîneurs depuis qu'il a commencé à s'entraîner avec l'équipe lors du camp des recrues, qui s'est déroulé de mercredi à vendredi derniers.

«Il est exactement le joueur auquel on s'attendait. Il est très explosif, mais il devra cependant se familiariser avec le jeu canadien, a commenté Tom Higgins. On veut donner l'occasion à tous nos joueurs de démontrer qu'ils sont capables de jouer dans la LCF, et jusqu'à présent, il a démontré qu'il l'était», a ajouté l'entraîneur-chef.

«La première chose qu'on remarque chez Mike, c'est son explosion après la remise du ballon. Il est rapide, et exercer de la pression sur le quart-arrière est naturel pour lui. Il a une attitude très professionnelle et il est très attentif lors de nos réunions d'équipe. Tout se déroule parfaitement bien», a dit le coordonnateur défensif Noel Thorpe.

Une décision saluée

La décision des Alouettes d'embaucher Sam a été saluée par la très grande majorité des observateurs, au nord comme au sud de la frontière. À en juger par la réaction de ceux qui étaient à Sherbrooke hier, les partisans partagent les mêmes sentiments.

En entrevue avec La Presse, le président des Alouettes, Mark Weightman, a confirmé que la réaction du public avait été très positive.

«J'écoutais la radio en m'en venant ici ce matin et notre embauche de Michael est venue sur le sujet tout bonnement, même si les animateurs ne parlaient pas de football ou de sport. Ils parlaient de l'accueil des Montréalais en général, et nous ont d'une façon félicités d'avoir pris cette décision. Plusieurs personnes l'ont fait», a raconté Weightman.

«On ne peut pas nier que c'est plus gros que le football. Mais il y a des gens qui croient qu'on est allés le chercher pour des raisons autres que le football, et ils se trompent. Michael ne serait pas ici s'il n'était pas un bon joueur», a toutefois tenu à préciser le président, qui est maintenant curieux de voir son nouveau joueur à l'oeuvre.

«Tout se déroule super bien jusqu'à présent. La preuve, c'est que ça commence à être normal. Il y a eu beaucoup d'attention médiatique dans les premiers jours, mais Michael peut maintenant se concentrer un peu plus sur le football. On pourra donc voir ce qu'il est capable d'accomplir sur le terrain.»

Le camp en bref

Chad Johnson absent

Sans surprise, Chad Johnson n'était pas au stade Coulter de l'Université Bishop's lors de l'ouverture officielle du camp d'entraînement des Alouettes. Jim Popp a dit que Johnson avait informé l'équipe qu'il avait des obligations familiales en Floride, mais le DG ne semblait pas trop optimiste de voir le receveur débarquer à Sherbrooke... Tom Higgins, quant à lui, ne savait même pas que Johnson avait communiqué avec l'équipe. « Tout ce que je sais, c'est que Chip Cox et Jerald Brown devraient être avec nous la semaine prochaine », a indiqué l'entraîneur-chef. Cox et Brown ont été excusés pour des raisons personnelles.

Devant des gradins vides?

Les Alouettes affronteront le Rouge et Noir d'Ottawa lors de leur premier match préparatoire, le 13 juin, à Québec. C'est le Rouge et Or de l'Université Laval qui organise l'événement, et selon les informations qui circulaient hier au stade Coulter, la vente de billets en vue du match est très décevante. Une source au courant du dossier laissait entendre qu'approximativement 2000 billets auraient trouvé preneur jusqu'à présent. Notons que cette rencontre sera considérée comme un match à domicile du Rouge et Noir. L'autre match préparatoire des Alouettes aura lieu le 18 juin, alors que les Argonauts de Toronto seront de passage au stade Percival-Molson.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Alouettes: Crompton ne tient rien pour acquis

    Football

    Alouettes: Crompton ne tient rien pour acquis

    À moins d'une catastrophe ou d'une immense surprise, Jonathan Crompton sera le quart-arrière partant des Alouettes au moment d'entamer la prochaine... »

  • Giguère de retour au nid

    Sports

    Giguère de retour au nid

    Ce ne sont pas les belles histoires qui manquent à l'ouverture du camp d'entraînement des Alouettes. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer