Victoire en cour pour Adrian Peterson

Adrian Peterson pourrait revenir au jeu la saison... (Photo Brendan McDermid, archives Reuters)

Agrandir

Adrian Peterson pourrait revenir au jeu la saison prochaine.

Photo Brendan McDermid, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Adrian Peterson semblait s'être approché d'un retour au jeu, hier. Du moins, pendant quelques heures.

Le juge de district David Doty a donné raison à l'Association des joueurs de la NFL, qui avait engagé une poursuite contre la Ligue en décembre dernier parce que celle-ci avait suspendu Peterson pour une période indéterminée. La NFL a toutefois indiqué quelques heures plus tard qu'elle porterait la cause en appel, de sorte que Peterson demeurera suspendu jusqu'à nouvel ordre.

Après que Peterson eut été accusé d'avoir battu son fils de 4 ans avec une branche d'arbre, geste qu'il aurait commis en mai dernier, Roger Goodell l'a suspendu indéfiniment, en novembre. Il était impossible pour Peterson de réintégrer la NFL avant le 15 avril.

Le médiateur Harold Henderson a ensuite jugé que la décision de Goodell de suspendre Peterson indéfiniment était justifiée, le 12 décembre. Mais selon le juge Doty, Henderson n'a pas rendu la bonne décision.

«Le médiateur Harold Henderson n'a pas tenu compte des règlements de la convention collective et, ce faisant, a failli à sa tâche», a écrit Doty dans son jugement de 16 pages.

Doty a notamment souligné que la Ligue avait puni Peterson pour des actions qu'il avait commises avant que la nouvelle politique de conduite personnelle ait été mise en place, à la fin du mois d'août. Bref, que la NFL ne pouvait pas punir le porteur de ballon rétroactivement.

L'Association des joueurs s'est évidemment réjouie de la décision de Doty dans un communiqué officiel.

«C'est une victoire pour la loi, la procédure officielle et la justice. Notre convention collective contient des règlements afin d'implanter une politique de conduite personnelle, et lorsqu'ils sont violés, notre association protège toujours les droits des joueurs. C'est un autre exemple qui démontre que la médiation neutre est bonne pour nos joueurs, les propriétaires et notre sport.»

La NFL ne partage évidemment pas l'avis de Doty et estime que le juge n'avait pas le pouvoir de renverser la décision de Henderson.

«On croit fermement que le jugement Doty est incorrect et qu'il est fondamentalement en contradiction avec les précédents jurisprudentiels bien établis qui gouvernent le rôle de la cour de district lorsqu'elle examine les décisions rendues en médiation», a écrit la Ligue dans un communiqué.

Avenir incertain avec les Vikings

En soirée, Peterson n'avait toujours pas commenté les rebondissements de la journée d'hier, mais son père Nelson a été interviewé par le Pioneer Press. «À mes yeux, c'est une victoire non seulement pour Adrian, mais aussi pour tous les joueurs de la NFL», a-t-il dit au sujet de la décision Doty.

M. Peterson a également dit que son fils ne fermait pas la porte à un éventuel retour avec les Vikings du Minnesota lorsqu'il pourra officiellement revenir au jeu, mais selon les informations qui circulent, le porteur de ballon serait réticent à l'idée de poursuivre sa carrière avec l'équipe qui l'a repêché en 2007. Il aurait été déçu du peu de soutien qu'il a reçu des Vikings ces derniers mois.

C'est d'ailleurs pour cette raison que l'agent de Peterson, Ben Dogra, et le vice-président des Vikings, Rob Brzezinski, auraient eu une prise de bec lors du camp d'évaluation des espoirs de la NFL à Indianapolis, la semaine dernière. Selon ESPN, les deux hommes ont même dû être séparés.

Le contrat de Peterson avec les Vikings est valide pour les trois prochaines saisons. Le demi offensif de 29 ans doit toucher un salaire de 12,75 millions en 2015, ce qui pourrait inciter les Vikings à le libérer ou à l'échanger, même si l'entraîneur-chef Mike Zimmer et le directeur général Rick Spielman ont récemment dit qu'ils espéraient qu'il soit de retour avec l'équipe.

La nouvelle année de la NFL commence officiellement le 10 mars, et les Vikings pourront échanger Peterson à partir de ce moment, à condition que sa suspension prenne fin. Selon Nelson Peterson, les Cowboys de Dallas, les Cardinals de l'Arizona et les Colts d'Indianapolis pourraient être intéressés à obtenir les services de son fils.

Un autre oeil au beurre noir?

Après les sombres épisodes qui ont impliqué Peterson, Ray Rice et Greg Hardy, la NFL risque de se retrouver à nouveau dans les manchettes pour une histoire de violence. Le receveur-étoile Dez Bryant aurait rudoyé une femme dans le stationnement d'un magasin de grande surface de la région de Dallas, en 2011, et aurait été filmé pendant qu'il le faisait.

Aucune accusation n'a toutefois été portée contre Bryant, même si la police s'était rendue sur les lieux dans les heures qui ont suivi l'agression. Selon les rumeurs qui circulent, certains anciens amis de Bryant tenteraient de vendre une vidéo compromettante, dont aux Cowboys de Dallas, l'équipe du receveur.

Si l'existence d'une vidéo montrant Bryant en train de violenter une femme s'avère et qu'elle est diffusée publiquement, il va sans dire qu'il s'agirait d'un autre oeil au beurre noir pour la NFL et Goodell. D'autant plus qu'il est fort possible que le commissaire et la Ligue en sachent déjà beaucoup sur cette histoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer