Camp d'évaluation: Mariota et Winston n'ont pas déçu

Marcus Mariota et Jameis Winston seront presque assurément... (Photo David J. Phillip, AP)

Agrandir

Marcus Mariota et Jameis Winston seront presque assurément les deux premiers quarts-arrières sélectionnés au prochain repêchage de la NFL.

Photo David J. Phillip, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le camp d'évaluation annuel des espoirs de la NFL a pris fin, hier, à Indianapolis. Les activités de la dernière semaine nous ont permis de constater deux choses en particulier.

La première, c'est qu'il y aura une abondance de chasseurs de quarts disponibles à l'occasion du repêchage de la NFL, qui se déroulera du 30 avril au 2 mai à Chicago. La deuxième, c'est que Marcus Mariota et Jameis Winston seront presque assurément les deux premiers quarts sélectionnés, et peut-être même les deux premiers espoirs toutes positions confondues.

Règle générale, les meilleurs quarts-arrières ne retirent pas grand-chose à s'entraîner devant les dépisteurs et autres hommes de football, que ce soit au camp d'évaluation dans l'Indiana ou encore lors d'entraînements individuels sur le campus de leur université. En revanche, les jeunes passeurs risquent parfois de voir leur cote dégringoler avec une mauvaise performance.

Teddy Bridgewater en sait quelque chose. Considéré comme le quart-arrière le plus talentueux parmi les espoirs admissibles l'an dernier, Bridgewater n'a finalement été choisi qu'au 32e rang après avoir mal paru lors de ses entraînements devant les décideurs des équipes de la NFL. Or, pas sûr qu'il serait encore choisi après Johnny Manziel si on refaisait le repêchage ce matin...

C'est d'ailleurs pour cette raison que plusieurs quarts ont refusé de participer à certains exercices du camp d'évaluation au cours des dernières années. Mais Winston et Mariota, les deux derniers gagnants du trophée Heisman, ont pris part à chacun d'eux, samedi, ils n'ont pas déçu.

Une épaule amochée?

Mariota a enregistré le temps le plus rapide parmi les 15 quarts présents à Indianapolis lors du fameux exercice de 40 verges (4,52 s). Très bon athlète, Mariota a mené les Ducks de l'Université de l'Oregon en finale de la NCAA en janvier dernier. Les Ducks se sont toutefois inclinés devant les Buckeyes d'Ohio State.

De son côté, Winston a sûrement rassuré certaines équipes en lançant le ballon avec aisance, samedi. Lors de son examen médical, les médecins ont noté une certaine faiblesse dans son épaule droite. Winston a ensuite dû passer un examen d'imagerie par résonance magnétique.

Il n'y a pas que l'épaule de Winston qui inquiète certaines équipes. L'ancien quart des Seminoles de l'Université Florida State a multiplié les écarts de conduite à l'extérieur du terrain. Il a notamment été accusé de viol en décembre 2012, mais la cause n'a jamais été entendue en cour, faute de preuves.

Les Bucs et les Eagles sont intéressés

Selon les rumeurs qui circulent, les problèmes de comportement de Winston ne dissuaderont pas les Buccaneers de Tampa Bay de le choisir avec la toute première sélection du repêchage. Les Bucs, qui sont à la recherche d'un quart-arrière de premier plan depuis toujours, le préféreraient à Mariota.

Ce dernier serait plutôt dans la ligne de mire des Eagles de Philadelphie. Leur entraîneur-chef Chip Kelly a dirigé Mariota avec les Ducks et serait prêt à payer le prix nécessaire afin de l'obtenir en avril. Le premier choix des Eagles n'est que le 20e au total. Mariota sera évidemment repêché bien avant cette sélection.

Le style de Mariota cadrerait parfaitement avec le système de jeu de Kelly. Reste à voir ce que les Eagles feraient avec Nick Foles.

La manne chez les chasseurs de quarts

Outre Mariota et Winston, ce sont les chasseurs de quarts qui ont le plus retenu l'attention lors du camp d'évaluation. Plusieurs joueurs se sont illustrés, notamment en enregistrant des temps inférieurs à 4,6 s lors de l'exercice de 40 verges.

Vic Beasley, Dante Flower, Randy Gregory, Shane Ray et Bud Dupree devraient tous être choisis dans la première moitié du tour initial, le 30 avril, mais c'est Leonard Williams, qui a disputé son football universitaire avec les Trojans d'USC, qui a été le plus impressionnant. À un point tel que certains observateurs estiment que c'est lui, et non Winston ou Mariota, qui devrait être le premier espoir repêché.

Un saut spectaculaire

Les demis défensifs sont les derniers à s'être entraînés au camp d'évaluation, hier. Le moment fort de la journée est survenu lorsque Byron Jones a fait son saut en longueur. Non seulement le demi de coin de l'Université du Connecticut a-t-il battu le meilleur saut de l'histoire du camp d'évaluation par 8 pouces grâce à son saut de 12 pi 3 po, mais encore il aurait ainsi enregistré une nouvelle marque mondiale!

Si ça ne fonctionne pas pour Jones dans la NFL, l'équipe d'athlétisme américaine aura sûrement une place pour lui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer