Les Patriots écrasent les Colts, participeront au Super Bowl

Bill Belichick et Tom Brady seront de retour là où aucun entraîneur ou joueur... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Howard Ullman
Associated Press
Foxborough

Bill Belichick et Tom Brady seront de retour là où aucun entraîneur ou joueur n'a été aussi souvent - le Super Bowl.

Ils ont obtenu leur laissez-passer en signant la deuxième victoire la plus écrasante dans l'histoire de la finale de l'Association américaine.

Le duo dominant des Patriots de la Nouvelle-Angleterre participera à un sixième Super Bowl, après avoir écrasé les Colts d'Indianapolis 45-7, lors d'une soirée pluvieuse.

Les Patriots ont rejoint les Cowboys de Dallas et les Steelers de Pittsburgh pour le plus de participations au Super Bowl, avec huit.

Grâce à des touchés sur leurs quatre premières possessions en deuxième demie, les Patriots (14-4) ont obtenu leur billet pour un duel contre les champions en titre du Super Bowl, les Seahawks de Seattle, le 1er février prochain, à Glendale, en Arizona. Belichick affrontera Pete Carroll, qu'il a remplacé comme entraîneur des Patriots en 2000. Les Seahawks ont vaincu les Packers de Green Bay 28-22 en prolongation en finale de l'Association nationale.

À sa première saison comme partant en 2001, Brady avait guidé les Patriots vers les grands honneurs, amorçant une séquence de trois championnats en quatre ans. Belichick et lui viseront maintenant une première victoire au Super Bowl en 10 ans.

Brady a lancé trois passes de touché, LeGarrette Blount a franchi 148 verges en 30 courses et a ajouté trois majeurs et les Patriots n'ont jamais regardé derrière, eux qui menaient 14-0 après le 1er quart et 17-7 à la mi-temps.

Avec sa sixième participation au Super Bowl, Brady a devancé John Elway pour le plus de participations au Super Bowl par un quart et a rejoint le joueur de ligne défensive Mike Lodish pour le plus de participations par un joueur, peu importe la position. Belichick a rejoint Don Shula dans la même catégorie, mais du côté des entraîneurs.

Brady a complété 23 de ses 35 passes pour 226 verges de gains, avant de céder sa place à Jimmy Garoppolo avec 3:20 à faire. En arrivant sur les lignes de touche, il a fait l'accolade à Bilichick. Quelques instants plus tôt, on l'avait montré sur le banc et il avait levé le poing dans les airs 12 fois avant de taper la main de quelques coéquipiers.

La victoire la plus écrasante dans l'histoire du championnat de l'Association américaine remonte à la campagne 1990. Les Bills de Buffalo avaient alors massacré les Raiders d'Oakland 51-3.

Pour le quart des Colts Andrew Luck, il s'agit du pire match de sa carrière de trois saisons et d'un quatrième revers gênant en quatre parties face aux Patriots, tous des revers par au moins trois touchés. Il a été 12-en-33 pour 126 verges de gains et a été victime de deux interceptions.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer