Les Cowboys l'emportent in extremis face aux Lions

Tony Romo a lancé deux passes de touché en direction de Terrance Williams, la... (Photo Tim Heitman, USA Today Sports)

Agrandir

Photo Tim Heitman, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Arlington

Tony Romo a lancé deux passes de touché en direction de Terrance Williams, la deuxième pour prendre les devants au quatrième quart, et les Cowboys de Dallas sont venus de l'arrière pour l'emporter 24-20 face aux Lions de Detroit, dimanche, et signer leur première victoire en éliminatoires en cinq ans.

Les Cowboys (13-4) ont effacé un déficit de deux touchés pour mériter un billet pour Green Bay, où ils affronteront les Packers pour la première fois en éliminatoires depuis leur défaite crève-coeur subie lors du Ice Bowl de 1967.

«Il faut se concentrer et comprendre le jeu, a dit Romo. Ça ne se termine pas après le premier ou le deuxième quart. Il faut rester calme. J'ai joué assez de matchs pour comprendre ça. Peut-être que je ne le comprenais pas aussi bien lorsque j'étais plus jeune.»

Les Lions (11-6) ont parcouru 99 verges sur une séquence pour inscrire un de leurs deux touchés au premier quart, mais Matthew Stafford n'a pu les ramener dans la zone payante. Il a maintenant une fiche de 0-2 en éliminatoires, trois ans après avoir perdu le match de premier tour contre les Saints de La Nouvelle-Orléans.

La séquence victorieuse est survenue après que les officiels eurent renversé une pénalité d'obstruction contre les Cowboys, ce qui a obligé les Lions à dégager.

Les Lions avaient les devants 20-17 au milieu du quatrième quatrième quart lorsque l'officiel Pete Morelli a annoncé qu'il décernait une pénalité d'obstruction à Anthony Hitchens sur un troisième essai. Les officiels ont cependant renversé l'appel sans explication, et Sam Martin a dégagé le ballon.

Brandon Pettigrew a dit qu'il n'avait pas obtenu d'explications tandis que l'entraîneur des Lions, Jim Caldwell, n'a pas aimé ce qu'il a entendu.

«Ce n'était pas assez pour moi. Je vais m'en tenir à ça, a commenté Caldwell. Je ne vais pas vous dire que ce jeu a changé tout le match. Nous avons obtenu d'autres occasions.»

Romo a mené les Cowboys lors d'une séquence de 11 jeux et 59 verges, incluant une passe de 21 verges en direction de Jason Witten sur un quatrième essai et six verges. Romo a ensuite rejoint Williams sur une distance de huit verges après qu'il eut obtenu amplement de temps pour effectuer sa passe.

Les Cowboys ont dû patienter un peu pour célébrer puisque la recrue DeMarcus Lawrence a échappé le ballon à la suite d'un sac de Anthony Spencer, qui avait fait perdre le ballon à Stafford.

Lawrence s'est bien repris en réussissant un sac à l'endroit de Stafford sur un quatrième essai et en causant un échappé près du centre du terrain dans la dernière minute.

Les Cowboys ont amélioré leur fiche à 2-0 en éliminatoires lorsqu'ils évoluent dans leur stade de 1,2 milliard $. Les Lions n'ont pas gagné un match éliminatoire depuis la saison 1991, alors qu'ils avaient battu Dallas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer