Comment arrêter Cam Newton?

Le quart-arrière Cam Newton, des Panthers de la... (PHOTO BILL STREICHER, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le quart-arrière Cam Newton, des Panthers de la Caroline.

PHOTO BILL STREICHER, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

(CHARLOTTE, Caroline-du-Nord) La clé pour les Cardinals de l'Arizona afin de progresser dans les séries éliminatoires de la NFL pourrait bien être de stopper le quart-arrière des Panthers de la Caroline, Cam Newton. Surtout après avoir connu des ennuis contre des quarts mobiles au cours des deux dernières semaines de la saison.

Le quart Russell Wilson, des Seahawks de Seattle a amassé 88 verges au sol en six courses tandis que Colin Kaepernick, des 49ers de San Francisco, a récolté 63 verges en sept envols, en route vers des victoires significatives contre les Cardinals. Ces derniers ont concédé un total de 473 verges au sol lors de ces deux défaites.

Newton est bien conscient de l'occasion qui se présentera à lui lorsque les Panthers croiseront le fer avec les Cardinals samedi après-midi, à l'occasion d'un match éliminatoire de l'Association nationale.

«De toute évidence, c'est un aspect particulièrement important, a reconnu Newton. Je sais qu'ils vont m'accorder une attention particulière, et j'espère que je serai capable d'analyser leur défense et de prendre ce qu'ils m'offriront. [Cependant], je n'aborde pas ce match en me disant que je vais amasser par moi-même plus de 200 verges au sol, parce que ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. Il faudra être productifs en attaque et appliquer notre plan de match.»

Le jeu au sol des Panthers a été particulièrement efficace depuis quelques semaines, générant notamment 194 verges de gains dans la victoire de 34-3 contre les Falcons d'Atlanta, dimanche, leur procurant ainsi le titre de la section sud de l'Association nationale. Newton a contribué 51 verges au sol, et un touché.

Newton a été l'une des pièces maîtresses dans le jeu au sol des Panthers au cours de ses quatre derniers départs. Il a transporté le ballon 39 fois pour des gains 246 verges et trois majeurs.

«Malheureusement, nous affronterons une attaque semblable à la nôtre, et ça nous a donné des maux de tête au cours des dernières semaines, a confié le secondeur des Cardinals, Larry Foote. Mais nous sommes à l'aise avec ça, ce n'est pas nouveau.»

L'entraîneur-chef des Cardinals, Bruce Arians, a qualifié Newton d'athlète remarquable, mais il s'attend à un meilleur effort de sa défense cette semaine.

«J'espère que nous avons tiré des leçons, a dit Arians. La chose la plus importante, c'est de couvrir ton homme lorsque tu effectues un blitz. Nous avons accordé un touché facile et une très longue course dans ce match à cause des erreurs mentales, mais ces deux aspects sont assez simples à corriger.»

Les Panthers (7-8-1) sont devenus seulement la deuxième équipe de l'histoire de la NFL à participer aux éliminatoires - au cours d'une saison qui n'a pas été écourtée par une grève - en dépit de leur fiche perdante. Néanmoins, les Panthers sont favoris par quatre points et demi à domicile principalement à cause de la situation des quarts chez les Cardinals. Ce chiffre avait même atteint six en cours de route, jeudi.

Arians a d'ailleurs mentionné jeudi que le quart Drew Stanton ne participera pas au match contre les Panthers. Ça signifie que Ryan Lindley obtiendra le départ, même s'il présente un dossier de 0-2 à titre de quart partant des Cardinals.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer