Les Cowboys aux éliminatoires, première fois en cinq ans

Tony Romo a participé à la douche de boisson sportive sur Jason Garrett et l'a... (Photo Tim Heitman, USA Today Sports)

Agrandir

Photo Tim Heitman, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Schuyler Dixon
Associated Press
ARLINGTON, Texas

Tony Romo a participé à la douche de boisson sportive sur Jason Garrett et l'a bousculé amicalement comme l'entraîneur des Cowboys de Dallas le fait souvent avec ses joueurs.

Les Cowboys savaient déjà depuis plusieurs minutes que leur calvaire de quatre saisons sans participation aux éliminatoires allait prendre fin quand ils ont enfin pu célébrer leur victoire de 42-7, dimanche face aux Colts d'Indianapolis, qui leur permet de confirmer leur titre de la section Est de la Nationale.

Il s'agissait d'un moment spécial pour le quart, qui a connu plusieurs fins de saison difficiles, et un entraîneur qui a amené les Cowboys à la porte des éliminatoires à plusieurs reprises sans jamais signer la victoire critique.

«Ç'a été une longue aventure et il a fallu travailler très fort pour gagner ce titre de section, a raconté Garrett, qui en est à sa quatrième saison à la barre de l'équipe. Je crois que nous avons très, très bien joué.»

Romo a lancé quatre passes de touché et a fracassé le record d'équipe pour les verges de gains en carrière - un record qui appartenait à Troy Aikman. Les Cowboys (11-4) ont mis fin à une séquence de trois défaites à domicile. Ils ont rapidement pris le contrôle de la partie en marquant des touchés sur leurs quatre premières possessions et ils ont ainsi remporté le titre de la section Est de la Nationale.

Les Cowboys avaient la chance de s'assurer d'un premier titre de section et d'une première participation aux éliminatoires depuis 2009 en raison de la défaite de 27-24 des Eagles de Philadelphie, samedi, face aux Redskins de Washington. Les Eagles ont été éliminés de la course à la suite de la victoire des Cowboys.

La rencontre était beaucoup moins importante pour les Colts (10-5), puisqu'ils sont déjà assurés du titre de la section Sud de l'Américaine. Ils ont évité de justesse d'encaisser une première défaite par jeu blanc en 21 ans.

«Nous avons connu un début de match désastreux, a admis le quart Andrew Luck, qui a récolté seulement 109 verges de gains et qui a été victime de deux interceptions avant de céder sa place au troisième quart. Ce fut très laid. Il n'y a pas vraiment de positif à retenir.»

Les Cowboys ont mis fin à une séquence de trois saisons d'affilée avec des dossiers de 8-8 qui incluait des défaites crève-coeurs en fin de saison.

L'ailier rapproché Jason Witten a attrapé une passe de touché et a récolté 90 verges de gains afin d'atteindre le plateau des 600 verges de gains lors d'une 11e saison consécutive.

Romo a orchestré des séquences de 80 et 75 verges, la dernière a pris fin sur une passe de 24 verges à Cole Beasley.

Âgé de 34 ans, Romo a battu le record d'Aikman sur une passe de touché de 25 verges à Witten, son coéquipier depuis 11 saisons.

«Il a bien évidemment une place spéciale dans mon coeur», a dit Romo, qui totalise 32 971 verges de gains en carrière, 29 de plus que le triple champion du Super Bowl.

Après s'être remis d'une opération au dos tard la saison dernière, et d'une autre blessure au dos en octobre, Romo a brillé. Il a complété 18 de ses 20 passes pour 218 verges de gains.

«Je crois que cette saison, il a joué comme les grands quarts de l'histoire de la NFL, comme Troy a joué, a déclaré Garrett, qui a été le réserviste d'Aikman à Dallas. Nous avons bien couru avec le ballon. Et quand Tony a eu des occasions, comme il l'a fait toute la saison, il en a profité.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer