Richard Sherman et les Seahawks ont raison des 49ers

Russell Wilson et Richard Sherman ont dégusté une... (Photo Kyle Terada, USA Today Sports)

Agrandir

Russell Wilson et Richard Sherman ont dégusté une dinde de l'Action de grâce après la victoire des Seahawks contre les 49ers.

Photo Kyle Terada, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Janie McCauley
Associated Press
Santa Clara, Californie

Richard Sherman a mis la table pour le seul touché du match à l'aide d'un autre jeu clé en défensive dans cette rivalité et il a ajouté une deuxième interception en fin de match, alors que les Seahawks de Seattle ont mis fin à une séquence de cinq défaites à San Francisco en venant à bout des 49ers par la marque de 19-3, jeudi.

Steven Hauschka a ajouté quatre placements et la défensive des Seahawks a neutralisé Colin Kaepernick et Michael Crabtree. Les Seahawks (8-4) ont fait fi de 14 punitions pour 105 verges de pertes, incluant une punition pour obstruction offensive qui a annulé un touché.

Russell Wilson a accumulé 236 verges de gains aériens et a eu le meilleur sur Kaepernick, qui a connu une de ses pires sorties dans l'uniforme des 49ers (7-5).

«Notre équipe est unie, nous sommes tous des amis. C'est difficile de gagner, a rappelé Wilson. C'est difficile de gagner contre les équipes de l'Association nationale. Nous sommes excités de l'avoir accompli.»

Après sa deuxième interception, Sherman a regardé les partisans encore présents dans un stade à moitié rempli lors de l'Action de grâce américaine et a mis son doigt sur sa bouche pour demander le silence. Il leur a ensuite fait signe de la main pour leur dire au revoir. Les Seahawks avaient gagné par le même score cinq jours plus tôt face aux Cardinals de l'Arizona, meneurs de la section Ouest de la Nationale.

«Leurs partisans disaient des choses pas mal vulgaires plus tôt dans le match et vous ne voulez jamais entendre ça», a raconté Sherman.

Kaepernick a complété seulement 16 de ses 29 passes pour 121 verges de gains.

Sherman et Crabtree s'étaient retrouvés au coeur du jeu décisif du championnat de la Nationale en janvier dernier, quand Sherman avait dévié une passe dirigée dans sa direction dans le coin de la zone des buts et que Malcolm Smith avait réussi l'interception confirmant la victoire de 23-17 des Seahawks. Sherman avait ensuite qualifié Crabtree de joueur «médiocre».

L'offensive des 49ers mérite peut-être cet adjectif après le match de jeudi, qui met fin à une série de trois victoires des Niners.

Alors qu'il restait peu de temps au cadran et qu'il y avait déjà plusieurs sièges vides dans les gradins, le président des 49ers, Jed York, a déclaré sur son compte Twitter: «Merci aux fidèles partisans des 49ers pour être venus ce soir. Cette performance était inacceptable. Je m'en excuse.»

Les 49ers ont été limités à trois points ou moins pour une première fois depuis une défaite de 29-3 à Seattle lors de la deuxième semaine d'activités en 2013.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer