Alouettes: Brandon Rutley pense déjà aux Tiger-Cats

Brandon Rutley a été l'un des principaux responsables... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Brandon Rutley a été l'un des principaux responsables de l'écrasante victoire des Alouettes contre les Lions de la Colombie-Britannique, dimanche.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À peine 48 heures après avoir connu le meilleur match de sa jeune carrière dans la Ligue canadienne de football, Brandon Rutley est déjà descendu de son nuage. Désormais, le demi offensif des Alouettes se concentre pleinement sur le duel que l'équipe s'apprête à livrer aux Tiger-Cats à Hamilton, dimanche.

Avec un touché et une récolte de 98 verges en 15 courses (moyenne de 6,5 verges), le numéro 33 des Moineaux a été l'un des principaux responsables de l'écrasante victoire des siens (50-17) aux dépens des Lions de la Colombie-Britannique, à l'occasion de la demi-finale de la division Est.

Ne comptez cependant pas sur Rutley pour se prélasser trop longtemps sous les projecteurs.

«C'est un sport d'équipe. Je n'aurais pas pu porter le ballon si ma ligne offensive n'avait pas bloqué comme elle l'a fait et si les receveurs n'avaient pas attrapé le ballon comme ils l'ont fait. La défense a dominé et les unités spéciales ont fait le boulot. Tout le monde travaillait ensemble, et c'est pourquoi nous avons eu du succès», a expliqué Rutley en entrevue avec La Presse, hier.

Malgré cela, l'athlète originaire de Tuscaloosa, en Alabama, n'a pu s'empêcher de verser quelques larmes après le match, lorsqu'il a donné un coup de fil à sa conjointe pour l'informer de ce qui venait de se passer.

«Nous sommes ensemble depuis cinq ans. Nous avons dû suivre un long parcours afin de nous rendre au point où j'aurais une chance de jouer. Le fait d'avoir connu un bon match, c'était émouvant. Quand je l'ai appelée, elle pleurait, et ça m'a fait pleurer à mon tour. C'est ce genre de situation où l'émotion nous a frappés de plein fouet», a-t-il relaté.

Heureux problème

Rutley, rappelons-le, avait été inséré dans l'alignement des Als en remplacement de Tyrell Sutton, ennuyé par une blessure à une cheville. On ignore pour le moment si ce dernier sera en mesure de jouer en fin de semaine.

Mais même si c'était le cas, il serait pour le moins difficile de retirer Rutley de la formation, compte tenu de sa brillante sortie contre les Lions. L'entraîneur-chef Tom Higgins a d'ailleurs parlé de cette question comme d'un «beau défi à relever».

En affrontant les Ticats, le joueur de 25 ans pourrait ainsi se mesurer à l'équipe qui lui a donné sa première chance dans le circuit Cohon, il y a deux ans. Et peut-être en profiter pour leur prouver qu'ils ont eu tort de le libérer.

«Je n'y pense même pas, a-t-il toutefois affirmé. Je veux simplement que l'équipe remporte une victoire d'équipe. Ce n'est pas une question de succès individuel en ce moment. Nous avons surmonté tant d'embûches cette année pour en arriver là où nous en sommes. Notre objectif est d'avancer et de continuer à travailler pour se rendre jusqu'à cette Coupe Grey.»

Combat décisif

Parlant des Tiger-Cats, les joueurs des Als ont eu du mal à digérer leur défaite d'il y a deux semaines au Tim Hortons Field.

«On est partis du stade de Hamilton avec un goût pas mal amer dans la bouche la dernière fois que nous sommes allés là-bas. Je ne parlerais pas d'une revanche, mais c'est un match important», a fait savoir le maraudeur Marc-Olivier Brouillette.

Ainsi, toute l'équipe est bien déterminée à rendre aux Ticats la monnaie de leur pièce. Tom Higgins ne voudrait cependant pas que cette motivation devienne un problème pour cette prochaine rencontre, qui sera sans doute fertile en émotions.

«Mon plus grand défi est de m'assurer que les gars ne soient pas trop excités, a souligné l'entraîneur-chef. Je crois que je devrai m'assurer de calmer leurs ardeurs. Plusieurs leçons ont été apprises et elles sont encore fraîches dans leur mémoire en ce qui a trait aux raisons pour lesquelles nous n'avons pas remporté ce match.»

Chose certaine, les Als pourront compter sur les services de l'ailier défensif John Bowman. Le vétéran s'était blessé aux côtes lors du match contre les Lions.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Jerald Brown honoré

    Football

    Jerald Brown honoré

    Jerald Brown a été récompensé pour sa solide performance contre les Lions de la Colombie-Britannique, dimanche, en étant sacré joueur défensif par... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer