Les Alouettes à l'assaut du premier rang

Le demi offensif Tyrell Sutton est plaqué par... (Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le demi offensif Tyrell Sutton est plaqué par Craig Butler, des Tigers-Cats de Hamilton, lors de la dernière confrontation entre les deux équipes, le 7 septembre à Montréal.

Photo Graham Hughes, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(HAMILTON) Ce qui semblait inatteignable il n'y a pas si longtemps est désormais à portée de main pour les Alouettes. En effet, ceux-ci auront l'occasion de s'installer pour de bon au premier rang de la division Est de la LCF samedi après-midi (16h), en se mesurant aux Tiger-Cats de Hamilton.

Une victoire ou une défaite des Als par sept points ou moins leur assurerait le titre. L'équipe pourrait ainsi profiter d'une semaine de congé avant de passer directement à la finale de l'Est, qui aurait lieu à Montréal dans deux semaines.

Compte tenu de tout ce que les Moineaux ont dû vivre au cours de cette campagne aux allures de montagnes russes, réussir un tel tour de force marquerait en quelque sorte une apothéose, avant même qu'on se mette à penser aux séries éliminatoires à proprement parler.

«[Ça signifierait] que le dur travail a rapporté. Que la persévérance est une vertu. Nous sommes passés à travers plusieurs choses et ce serait bien d'être ceux qui représentent l'Est. Ce serait vraiment le glaçage sur le gâteau!», lance le demi offensif Tyrell Sutton.

«C'est le match dont vous rêvez quand vous êtes enfant et que vous jouez tout seul, observe de son côté le receveur Duron Carter. C'est le dernier match de la saison. Tout est en jeu. Si on le perd, j'aurai l'impression que toutes ces victoires auront été vaines. C'est l'occasion pour nous de montrer nos couleurs.»

Des Ti-Cats affamés

La tâche s'annonce loin d'être facile, cependant. D'une part, les Ti-Cats sont toujours invaincus dans leur nouveau Tim Hortons Field, qui sera noir de monde et qui promet d'être très bruyant pour ce duel au sommet.

De plus, leur attaque est menée par Zach Collaros, dernier quart à avoir récolté plus de 300 verges par la voie des airs aux dépens de la puissante défense montréalaise.

Les Als ne sont toutefois pas du genre à se laisser intimider par ces statistiques. «Nous allons aborder ce match de la même façon que d'habitude. Il veut 300 verges, nous voulons la victoire», prévient le secondeur Bear Woods.

Tout indique par ailleurs que les Tiger-Cats n'ont toujours pas digéré leur défaite aux mains des Alouettes au stade Percival-Molson, le 7 septembre. Qu'ils s'estiment même victimes d'un vol. Étant donné l'importance de l'affrontement d'aujourd'hui, doit-on s'attendre à ce que cette équipe déjà réputée pour privilégier un style de jeu rude montre ses crocs encore plus?

«C'est une équipe qui a joué de façon féroce et agressive toute la saison et qui a vécu de l'adversité au poste de quart-arrière elle aussi. Ce à quoi je m'attends, c'est une équipe qui va nous donner l'effort qu'on lui a vu tout au long de la saison. C'est une équipe fière, ce sont des joueurs très agressifs en général et je ne m'attends à rien de différent», estime le centre Luc Brodeur-Jourdain.

Mentionnons enfin que les ailiers défensifs Aaron Lavarias et Gabriel Knapton, de même que le demi de coin Geoff Tisdale ne participeront pas à ce match ultime.

Les deux premiers sont toujours ennuyés par une blessure au genou, tandis que Tisdale n'est pas suffisamment remis de sa commotion cérébrale subie lors du match contre Toronto, la semaine dernière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer