• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Les Broncos tenteront d'éviter que les Chargers contrôlent le ballon 

Les Broncos tenteront d'éviter que les Chargers contrôlent le ballon

Peyton Manning... (Photo Jack Dempsey, AP)

Agrandir

Peyton Manning

Photo Jack Dempsey, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Arnie Stapleton
Associated Press
DENVER

Peyton Manning a bien ri lorsque ses receveurs de passes ont commencé à jouer à la patate chaude avec l'objet qui lui a permis d'établir un record de tous les temps, dimanche soir dernier. Mais il aura moins bonne mine, jeudi soir, si les Chargers de San Diego mettent des bâtons dans les roues à la puissante attaque des Broncos de Denver comme ils l'ont fait l'an dernier.

Les Broncos ont été limités à moins de 65 remises en jeu lors de seulement deux matchs la saison dernière - chaque fois contre San Diego.

Dans ces deux rencontres, les Chargers ont contrôlé le ballon pendant plus de 38 minutes, incluant lors d'une étonnante victoire de 27-20 dans un duel disputé à Denver par un jeudi soir de décembre. Il s'agit de la seule défaite de Manning contre une équipe de sa section depuis son déménagement dans l'ouest du pays, en 2012, et ce fut le seul revers des Broncos à domicile la saison dernière.

«L'an dernier, ils nous ont pris par surprise, a affirmé le demi de coin Chris Harris fils. Cette année, nous savons qu'ils peuvent se présenter ici et nous battre. Pour cette raison, nous nous préparons avec ardeur, et je pense que nous serons nettement meilleurs.»

Les Broncos (5-1) ont amélioré leur unité défensive, ce qui devrait compliquer les efforts des Chargers (5-2) visant à garder Manning et compagnie sur les lignes de côté, une fois de plus.

«Ça [a] été difficile l'an dernier», a assuré l'entraîneur-chef des Chargers Mike McCoy, qui était le coordonnateur à l'attaque de Manning en 2012. McCoy était donc bien placé pour constater à quel point le vainqueur de cinq titres de joueur le plus utile sait profiter de toutes les occasions qui se présentent à lui.

Pour la 27e fois depuis qu'il évolue dans la NFL, Manning a été récompensé à titre de joueur offensif de la semaine dans l'Association américaine, après sa spectaculaire performance de quatre passes de touché contre les 49ers de San Francisco, dimanche. L'une d'elles lui a également permis de doubler Brett Favre au premier rang pour le nombre de passes de touché en carrière.

À ce rythme, Manning terminera la saison avec 51 passes de touché et des gains de de 4928 verges par la voie des airs - des chiffres qui seraient tout juste inférieurs à ses 55 passes de touché et ses 5477 verges gagnées par la passe l'an dernier. Mais Manning présente de meilleures statistiques cette année au chapitre du taux d'efficacité (118,2 comparativement à 115,1) et du coefficient de passes de touché (8,7% de ses tentatives comparativement à 8,3%).

«Je pense que Peyton est Peyton, c'est-à-dire l'un des plus grands de tous les temps, a déclaré McCoy. Je suis heureux qu'il ait battu le record... mais ce n'est pas étonnant compte tenu du niveau de son jeu.»

Par ailleurs, il n'est pas surprenant non plus de voir Philip Rivers connaître autant de succès, une fois de plus. Et son coefficient de 17 passes de touché par rapport à trois interceptions s'approche beaucoup de celui de Manning (19 contre 3).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer