LCF: ils pourraient changer d'adresse

Le quart-arrière du Rouge et Noir d'Ottawa Henry... (Photo Ben Nelms, Reuters)

Agrandir

Le quart-arrière du Rouge et Noir d'Ottawa Henry Burris pourrait changer d'équipe aujourd'hui.

Photo Ben Nelms, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les équipes de la Ligue canadienne de football ont jusqu'à 15h59 (heure de l'Est) aujourd'hui pour conclure des transactions. La Presse vous présente aujourd'hui quelques joueurs qui pourraient changer d'équipe d'ici l'heure limite.

HENRY BURRIS, quart-arrière, Rouge et Noir d'Ottawa

Sans contredit, le joueur qui a le plus de chances de déménager. Les Roughriders de la Saskatchwan ont d'ailleurs tenté de faire son acquisition pour pallier la perte de Darian Durant, avant de se rabattre sur Kerry Joseph. Avec le Rouge et Noir qui croupit dans les bas-fonds du classement général, Burris pourrait intéresser une formation aspirant à la Coupe Grey qui se chercherait un quart d'expérience pour les séries éliminatoires. Car même à 39 ans, Burris demeure un redoutable passeur qui pourrait encore faire des étincelles si on lui donnait de meilleurs receveurs que ceux dont il dispose à Ottawa.

DREW TATE, quart-arrière, Stampeders de Calgary

Les blessures répétées ont-elles fini par ralentir l'ancien partant des Stampeders? Toujours est-il que Tate n'a pas livré la marchandise lorsqu'il a dû remplacer Bo Levi Mitchell quand ce dernier s'est blessé. On a d'ailleurs pu le constater lors de la visite des Stamps au stade Percival-Molson, le 21 septembre. Malgré une baisse de régime évidente, Tate pourrait tout de même s'avérer une bonne solution de rechange pour une équipe à la recherche d'un quart vétéran pour les épauler au cours des séries éliminatoires. Comme les Roughriders...

JABAR WESTERMAN, ailier défensif, Lions de la Colombie-Britannique

Le réseau Sportsnet rapportait le mois dernier que les Argonauts de Toronto songeaient à faire l'acquisition du jeune ailier défensif de 25 ans, qui aurait perdu la confiance des Lions. Natif de Brampton en Ontario, Westerman a été un choix de première ronde de la Colombie-Britannique au repêchage de 2012. En 8 matchs à sa troisième saison dans la LCF, il a réussi 14 plaqués et 2 sacs. Mais avec les nombreuses blessures dans le camp des Lions, c'est à se demander à quel point ces derniers seront toujours tentés de faire des échanges.

ALEX BRINK, quart-arrière, Alouettes de Montréal

On n'aurait jamais pensé dire une telle chose en début d'année, mais les Alouettes ont actuellement un surplus de quarts-arrières. Jonathan Crompton fait gagner le club depuis qu'il en est devenu le partant, Troy Smith et Tanner Marsh ont tous deux signé des ententes à long terme, et le prometteur Jerrod Johnson a récemment été ajouté à l'équipe d'entraînement. Reste donc Brink, un réserviste de carrière qui a éprouvé des difficultés partout où il est passé, comme on l'a vu avec les Als cette saison. Ceux-ci ne le regretteraient pas très longtemps s'ils devaient s'en départir.

ROMBY BRYANT, receveur éloigné, Blue Bombers de Winnipeg

Après avoir surpris tout le monde en remportant cinq de ses six premiers matchs de la saison, les Bombers ont connu une chute vertigineuse, couronnée lundi par une humiliante défaite de 41-9 contre les Eskimos d'Edmonton. Au moment où leurs espoirs d'accéder aux séries éliminatoires s'évaporent de plus en plus, ils pourraient être tentés de liquider un de leurs vétérans afin de mettre la main sur du jeune talent pour l'avenir. À ce titre, un joueur comme le receveur Romby Bryant, devancé dans l'organigramme des Bombers par Nick Moore et Aaron Kelly, pourrait dépanner une équipe à la recherche de vitesse en attaque.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer