Peyton Manning ne ralentit pas

Peyton Manning a pleinement profité dimanche des quatre... (Photo Chris Humphreys, USA Today Sports)

Agrandir

Peyton Manning a pleinement profité dimanche des quatre receveurs de haut niveau qu'il a à sa disposition.

Photo Chris Humphreys, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Peyton Manning est un passeur si prolifique que plus rien ne nous étonne de lui. Sans surprise, il a lancé la 500e passe de touché de sa carrière, dimanche. Mais ce n'était pas assez: il a également établi une marque personnelle en accumulant 479 verges.

Contre un Manning en pleine forme et avec un quart-arrière qui dispute sa première saison pour diriger leur propre attaque à partir de la 10e minute du troisième quart, les Cardinals de l'Arizona n'avaient à peu près aucune chance de vaincre les Broncos à Denver. Et ils se sont fait planter, 42-20.

Le retour au jeu de Wes Welker a rendu le jeu aérien des Broncos encore plus dévastateur. Pas tant en raison des jeux qu'il réussit, mais parce qu'il devient pratiquement impossible d'arrêter Manning lorsqu'il a quatre receveurs de talent autour de lui, comme c'est actuellement le cas.

Demaryius Thomas a avoué, il y a quelques jours, qu'il pouvait jouer mieux qu'il le faisait depuis le début de la saison. Et comment! L'ailier espacé a accumulé plus de verges dans la première demie du match de dimanche (165) que lors de ses trois premiers matchs de la saison (141).

Thomas a étalé toute sa vitesse et son explosion sur les deux touchés qu'il a inscrits, et a fini le match avec un record, lui aussi. Les 226 verges qu'il a totalisées représentent le plus grand nombre dans un match pour un receveur des Broncos. Emmanuel Sanders mène l'équipe pour le nombre d'attrapés et de verges, mais Thomas est encore le meilleur receveur des Broncos.

L'autre Thomas des Broncos, Julius, a marqué deux touchés lui aussi, ses sixième et septième de la saison. Sanders a capté 7 passes pour 101 verges et Welker en a saisi 7 pour 58 verges. Les Cards auraient eu besoin de trois ou quatre clones de Patrick Peterson pour pouvoir espérer gagner, dimanche.

Si on voulait vraiment chercher des poux, on pourrait critiquer le jeu au sol des Broncos. Mais avec un jeu de passe comme le leur, on présume que John Fox et les Broncos ne feront pas trop d'insomnie à cause de ça.

Effectifs réduits

En santé, les Cards auraient peut-être pu offrir une bonne opposition aux Broncos. Mais avec des effectifs réduits, ce n'était pas très réaliste de croire qu'ils pourraient menacer ce qui est sans contredit la meilleure équipe de l'AFC.

Drew Stanton a fait un travail honnête en remplacement de Carson Palmer au cours des dernières semaines, mais le quart-arrière de 30 ans s'est blessé à son tour, dimanche. Il a vraisemblablement subi une commotion cérébrale après avoir été durement plaqué par Von Miller au troisième quart.

Participant à son premier match professionnel, la recrue Logan Thomas a réussi une passe de touché de 81 verges à Andre Ellington. C'est la seule des huit qu'il a lancées que Thomas a complétée... Quelles étaient ses chances de venir gâcher la journée de Manning? Elles n'étaient pas très bonnes, non.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Tom Brady et les Patriots rebondissent

    Football

    Tom Brady et les Patriots rebondissent

    Tom Brady a fait oublier la deuxième pire défaite de sa carrière en lançant deux passes de touché et en devenant le sixième quart de l'histoire à... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer