La NFL aurait été au fait de la vidéo de Rice depuis avril

Le commissaire de la NFL, Roger Goodell (photo),... (Photo: AP)

Agrandir

Le commissaire de la NFL, Roger Goodell (photo), avait initialement suspendu Ray Rice pour deux matchs, mais les Ravens l'ont libéré lundi et la NFL l'a suspendu indéfiniment après que TMZ eut mis en ligne l'infâme vidéo.

Photo: AP

Rob Maaddi
Associated Press
Atlantic City

Une personne responsable de l'application de la loi a fait parvenir à un dirigeant de la NFL la vidéo dans laquelle on voit Ray Rice frapper sa conjointe il y a cinq mois, alors que la ligue insiste pour dire qu'elle n'a vu ces images que cette semaine.

Cette personne a fait écouter à l'Associated Press un extrait d'un message laissé sur sa boîte vocale de 12 secondes par un numéro correspondant aux bureaux de la NFL, le 9 avril, confirmant la réception de la vidéo. La voix féminine remercie l'expéditeur et ajoute: «Vous avez raison. C'est terrible».

Cette source, qui a requis l'anonymat auprès de l'Asscociated Press en raison de l'enquête qui est en cours, n'a pas eu d'autre conversation avec cette employée de la NFL et ne peut pas confirmer que quelqu'un d'autre ait visionné la vidéo. Cette personne affirme qu'elle n'était pas autorisée à rendre cette vidéo disponible, mais l'a fait sans être sollicitée par la NFL, puisqu'elle voulait que la ligue puisse en prendre connaissance avant de décider de la sanction à imposer à Rice.

La NFL prétend quant à elle avoir en de nombreuses occasions demandé d'avoir accès à cette vidéo sur laquelle on voit Rice frapper Janay Palmer dans un casino d'Atlantic City en février, sans l'avoir obtenue. La ligue dit n'avoir aucune preuve qu'elle ait été en possession de cette vidéo et que personne dans ses bureaux ne l'a vue avant qu'elle ne soit rendue publique par TMZ. Questionnés au sujet de ce message vocal mercredi, des dirigeants de la NFL ont répété que personne n'avait vu la vidéo avant lundi.

Une copie des images enregistrées par une caméra de surveillance a été mise sur un DVD et envoyée avec les coordonnées du responsable de l'application de la loi à l'employeé de la NFL. L'expéditeur, un homme, a demandé à l'Associated Press de taire le nom de l'employée afin qu'on ne puisse pas l'identifier.

Une personne responsable de l'application de la loi a fait... (Photo: AP) - image 2.0

Agrandir

Photo: AP

Le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a déclaré sur les ondes de CBS, mardi, «qu'à sa connaissance, personne à la NFL» n'avait vu la vidéo avant qu'elle ne soit mise en ligne.

«Nous avons pris pour acquis qu'il y avait une vidéo. Nous avons demandé à voir cette vidéo, mais nous n'en avons jamais eu l'occasion», a dit Goodell.

Dans un mémo envoyé aux 32 équipes de la NFL, mercredi, Goodell a dit que la ligue avait demandé aux autorités une copie de la vidéo, mais pas au casino. «Dans le contexte d'une enquête criminelle, de l'information obtenue par d'autres sources que les organismes responsables de l'application de la loi et qui n'a pas été soumise à l'approbation de procureurs ou du système judiciaire ne peut pas nécessairement s'avérér une source fiable pour imposer des mesures disciplinaires», a-t-il écrit.

La vidéo, montrée à l'Associated Press lundi, est un peu plus longue que celle mise en ligne par TMZ et inclut la piste audio.

Rice et Janay Palmer - devenue Janay Rice depuis leur mariage - se crient des obscénités et elle semble cracher en direction de Rice avant que ce dernier ne lui décoche un coup de poing brutal. Après qu'elle se soit effondrée, il la traîne pour la faire sortir de l'ascenceur, où il croise un employé de l'hôtel. On peut entendre ce dernier dire: «Elle est saoûle, n'est-ce pas?», avant d'ajouter: «On n'appelle pas la police ('No cops')».

Le footballeur a été accusé de voies de fait graves dans cette affaire, mais en mai, il a accepté de participer à un programme d'intervention, ce qui lui a permis d'éviter la prison et pourrait mener à ce que l'accusation n'apparaisse plus à son dossier. Un éminent législateur du New Jersey a demandé mardi à ce que cette décision soit révisée.

Quelques heures après que TMZ eut mise en ligne la vidéo, Goodell a suspendu indéfiniment Rice et les Ravens ont rompu son contrat. Il avait au départ été suspendu pour deux matchs et les dirigeants de l'équipe l'avaient encensé pour ses excuses et ses actions après son arrestation.

Goodell et les Ravens ont déclaré qu'ils avaient choisi de sévir plus sévèrement en raison de la violence démontrée dans la vidéo.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer