NFL: des entraîneurs sur la corde raide

Jason Garrett perdra probablement son poste d'entraîneur si... (Photo Mike Carter, archives USA Today)

Agrandir

Jason Garrett perdra probablement son poste d'entraîneur si les Cowboys de Dallas ratent les séries pour la cinquième année consécutive.

Photo Mike Carter, archives USA Today

Eh oui, certains entraîneurs-chefs de la NFL risquent de perdre leur emploi au cours des prochains mois, comme c'est le cas tous les ans. Certains de ceux sur cette liste sauveront probablement leur poste. En revanche, d'autres dont le nom n'apparaît pas sur cette liste se retrouveront au chômage. Il y a malheureusement environ une demi-douzaine de pilotes qui sont congédiés tous les ans dans la NFL. Les entraîneurs seront toutefois les premiers à dire que ça fait partie de l'emploi.

DENNIS ALLEN, Raiders d'Oakland

En voyant comment les Raiders ont dépensé leur argent sur le marché des joueurs autonomes pendant la saison morte, il est assez évident que le poste d'Allen et celui du DG Reggie McKenzie seront en jeu au cours des prochains mois. L'organisation n'a certainement pas greffé à sa formation des vétérans comme Justin Tuck, LaMarr Woodley, Carlos Rogers, Tarell Brown, Maurice Jones-Drew, James Jones et Matt Schaub pour gagner dans cinq ans.

JASON GARRETT, Cowboys de Dallas

Jerry Jones se montre patient avec Garrett, mais le propriétaire procèdera probablement à un changement d'entraîneur si son équipe rate les séries pour la cinquième année consécutive. Les Cowboys ont joué pour une moyenne de ,500 à chacune de leurs trois dernières saisons.

MARVIN LEWIS, Bengals de Cincinnati

Le poste de Lewis n'est peut-être pas en danger, ce qui est difficile à comprendre. L'entraîneur n'a pas réussi à gagner un seul match éliminatoire en 11 saisons à la barre du club. Il sera d'ailleurs très intéressant de voir quel genre de saison les Bengals connaîtront sans leur ancien coordonnateur défensif Mike Zimmer, qui dirige maintenant les Vikings...

JOE PHILBIN, Dolphins de Miami 

Les Dolphins ont été exclus des séries après avoir perdu leurs deux derniers matchs (contre les Bills et les Jets) en 2013. Le fait qu'ils ont été l'équipe la plus active sur le marché des joueurs autonomes l'hiver précédent n'a fait qu'ajouter à la déception. Il y a aussi eu l'épisode d'intimidation impliquant Richie Incognito et Jonathan Martin, qui n'a évidemment pas bien fait paraître l'organisation. Miami n'a participé aux séries qu'une seule fois au cours des 12 dernières années.

MIKE SMITH, Falcons d'Atlanta

On peut excuser la mauvaise saison de l'année dernière des Falcons, qui ont été éprouvés par les blessures plus que n'importe quelle autre équipe de la ligue. Mais tôt ou tard, Smith devra faire un bout de chemin en séries s'il ne veut pas se retrouver au chômage. Le problème, c'est que les Falcons sont moins forts sur papier qu'ils l'étaient il y a quelques années.




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer