Les Alouettes bousculent les Lions 24-9

  • Martin Bédard festoie après un jeu. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Martin Bédard festoie après un jeu.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 5
  • Le maire de Montréal Denis Coderre se fait agacer par la mascotte des Alouettes. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Le maire de Montréal Denis Coderre se fait agacer par la mascotte des Alouettes.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 5
  • Mélissa Bédard et Sébastien Plante des Respectables lors du spectacle de la mi-temps. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Mélissa Bédard et Sébastien Plante des Respectables lors du spectacle de la mi-temps.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 3 / 5
  • Le quart-arrière Troy Smith tente une course. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Le quart-arrière Troy Smith tente une course.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 5
  • Solide plaquage de Billy Parker des Alouettes. ()

    Plein écran

    Solide plaquage de Billy Parker des Alouettes.

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Alouettes avaient bien des choses à se faire pardonner après leur défaite gênante aux mains des Stampeders de Calgary. Et quoi de mieux que de profiter du premier match de l'année à la maison pour faire amende honorable?

Offrant du jeu nettement plus convaincant et inspiré que la semaine dernière, les Moineaux ont fait plaisir à leurs 20 018 partisans réunis au stade Percival-Molson, vendredi soir, en leur faisant cadeau de quelque chose qu'ils n'ont pas eu l'occasion de voir bien souvent la saison dernière: une victoire à domicile. Plus précisément, une victoire de 24-9 sur les Lions de la Colombie-Britannique qui, la plupart du temps, ont eu l'air de vieux matous dégriffés.

Autre raison pour les amateurs montréalais de se réjouir, Troy Smith semble s'être bien remis de sa piètre performance à Calgary. Même si certaines de ses passes ont encore manqué d'un peu de précision, le quart-arrière a joué avec beaucoup plus de confiance, se permettant même quelques jolies courses au passage.

On l'a également vu opter pour la prudence en privilégiant les passes plus courtes, alors qu'il avait fait chou blanc avec ses longs jeux répétés contre les Stampeders. Une stratégie payante dans l'ensemble.

Dans la même veine, la défense des Oiseaux a encore une fois prouvé qu'elle est l'une des meilleures de la LCF. Tenez, à lui seul, le vétéran John Bowman s'est permis quatre sacs du quart des Lions, Kevin Glenn. Il ne lui en manquait qu'un pour égaler le record d'équipe.

Paxson et Cox à l'attaque!

C'est justement la défense qui a réussi le premier touché des Alouettes dans ce match, grâce à une superbe pièce de jeu mettant en scène le plaqueur Scott Paxson et le secondeur Chip Cox. Le premier a habilement intercepté une passe de Glenn, avant de remettre le ballon en latérale au second. Cox a ensuite ramené le ballon sur 20 verges jusque dans la zone des buts. Il s'agissait du cinquième touché de sa carrière.

Alors que l'attaque des Lions était incapable de générer quoi que ce soit, celle des Als faisait flèche de tout bois. Brandon Whitaker, utilisé à profusion et à toutes les sauces au cours de cette rencontre, s'est moqué de la défense des visiteurs pour réussir une course de 32 verges, bonne pour le majeur.

Sean Whyte a ajouté deux placements (35 et 26 verges) au deuxième quart pour porter la marque à 20-0 en faveur des Alouettes.

Stafford s'illustre

Les Lions auront réussi à montrer les crocs un peu plus en deuxième demie, mais ce ne fut pas suffisant. Après un placement de 24 verges de Paul McCallum au troisième quart, Courtney Taylor a accepté une passe de 8 verges du quart John Beck, pour réussir le seul majeur de son équipe. Les Lions ont ensuite tenté la transformation de deux points, sans succès.

Les Alouettes ont quant à eux ajouté quatre points après que Whyte eut raté un placement de 43 verges, avant d'en réussir un de 47 verges.

De retour dans l'alignement en l'absence de Duron Carter, blessé à une cheville, Brandon London s'est bien tiré d'affaire, sans toutefois faire d'étincelles. C'est plutôt son coéquipier Kenny Stafford qui s'est distingué chez les receveurs des Als. Il n'a peut-être pas réussi de touché, mais le numéro 8 a signé quelques belles pièces de jeu qui ont montré pourquoi on lui a fait une place dans l'équipe cette saison.

Pour un jeu digne des meilleurs de la semaine, il faut plutôt se tourner vers S.J. Green, qui a soulevé la foule en captant d'une seule main une passe de 38 verges de Smith. Mentionnons aussi le quart réserviste Tanner Marsh, auteur d'une course de 42 verges après avoir tenté à l'origine une faufilade d'une verge au deuxième quart.

Les Alouettes tenteront de poursuivre sur cette lancée vendredi prochain alors qu'ils recevront Drew Willy et les étonnants Blue Bombers de Winnipeg.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Match Lions-Alouettes (4 juillet 2014)
    Martin Bédard festoie après un jeu. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Photo Bernard Brault, La Presse

    Martin Bédard festoie après un jeu.

    Les plus récentes dans Football
  • Match Lions-Alouettes (4 juillet 2014)
    Le maire de Montréal Denis Coderre se fait agacer par la mascotte des Alouettes. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Photo Bernard Brault, La Presse

    Le maire de Montréal Denis Coderre se fait agacer par la mascotte des Alouettes.

    Les plus récentes dans Football
  • Match Lions-Alouettes (4 juillet 2014)
    Mélissa Bédard et Sébastien Plante des Respectables lors du spectacle de la mi-temps. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Photo Bernard Brault, La Presse

    Mélissa Bédard et Sébastien Plante des Respectables lors du spectacle de la mi-temps.

    Les plus récentes dans Football
  • Match Lions-Alouettes (4 juillet 2014)
    Le quart-arrière Troy Smith tente une course. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Photo Bernard Brault, La Presse

    Le quart-arrière Troy Smith tente une course.

    Les plus récentes dans Football
  • Match Lions-Alouettes (4 juillet 2014)
    Solide plaquage de Billy Parker des Alouettes. ()

    Solide plaquage de Billy Parker des Alouettes.

    Les plus récentes dans Football