• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > La moitié du Sénat demande à la NFL d'éliminer le nom «Redskins» 

La moitié du Sénat demande à la NFL d'éliminer le nom «Redskins»

Le quart-arrière des Redskins Robert Griffin III.... (Photo Gary Cameron, archives Reuters)

Agrandir

Le quart-arrière des Redskins Robert Griffin III.

Photo Gary Cameron, archives Reuters

Associated Press
Washington

La moitié du Sénat américain a prié le commissaire de la NFL Roger Goodell, jeudi, de modifier le nom des Redskins de Washington, affirmant qu'il s'agit d'une insulte raciste.

Dans une lettre, 49 sénateurs soulignent la réaction rapide de la NBA quand celle-ci a suspendu à vie le propriétaire des Clippers de Los Angeles Donald Sterling après qu'on eut enregistré ses commentaires racistes sur les noirs. Ils avancent que Goodell devrait officiellement militer pour qu'on donne un autre nom aux Redskins.

«Nous vous prions, ainsi que la NFL, de communiquer un message clair comme l'a fait la NBA: à l'effet que le racisme et la bigoterie n'ont pas leur place dans le sport professionnel», peut-on lire dans la lettre, qui n'utilise jamais le mot «Redskins».

L'envoi de la lettre survient à un moment où on applique de plus en plus de pression sur l'équipe afin qu'elle modifie son nom. Des commentaires à ce sujet ont notamment été avancés par le président des États-Unis Barack Obama, des législateurs des deux partis au pouvoir et des groupes qui défendent les droits civiques des Américains.

Le sénateur Bill Nelson, un démocrate de la Floride, a écrit sa propre lettre dans laquelle il a dit croire que garder le nom des Redskins n'est pas «approprié à l'heure actuelle». Il s'est décrit comme un des grands partisans de la NFL et du commissaire.

Le propriétaire des Redskins Daniel Snyder a refusé jusqu'ici de changer le nom de l'équipe, prétextant qu'il s'agit d'une tradition. La concession est connue sous le nom des Redskins depuis 1933, quand elle évoluait à Boston.

Dans une réponse écrite, le porte-parole de la NFL Brian McCarthy a fait remarquer que la ligue s'efforce depuis longtemps de promouvoir «la diversité et l'inclusion».

«L'intention du nom de l'équipe a toujours été de présenter une image forte, positive et respectueuse, a affirmé McCarthy. Le nom n'est pas utilisé par l'équipe ou la NFL dans un autre contexte que celui-ci, bien que nous respections ceux qui voient cela d'un autre oeil.»

Tous les sénateurs qui ont signé la lettre collective sont des démocrates. Les républicains n'ont pas été invités à participer, a fait savoir un porte-parole du groupe.

Les sénateurs ont noté que des organisations représentant plus de deux millions de membres des premières nations américaines à travers les États-Unis ont demandé que le nom des Redskins soit abandonné.

En dépit des lois fédérales qui protègent leurs origines, «chaque dimanche durant la saison de football, l'équipe de football de Washington D.C. se moque de leur culture», ont-ils écrit.

«La NFL ne peut plus ignorer ceci et perpétuer l'utilisation de ce nom en prétendant qu'il s'agit d'autre chose que ce qu'il est: une insulte raciste», avance-t-on dans la lettre.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer