Peyton Manning élu joueur le plus utile une cinquième fois

Manning a aussi été élu le Joueur le... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Manning a aussi été élu le Joueur le plus utile à son équipe en 2003, en 2004, en 2008 et en 2009, avec les Colts d'Indianapolis.

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Barry Wilner
Associated Press
NEW YORK

Quelques instants après avoir été récompensé à titre de Joueur offensif par excellence selon l'Associated Press, Peyton Manning a eu droit à l'honneur individuel le plus convoité, samedi soir: celui de Joueur le plus utile à son équipe dans la NFL.

Peyton Manning avait délégué son père Archie et son... (PHOTO REUTERS) - image 1.0

Agrandir

Peyton Manning avait délégué son père Archie et son fils Marshall pour pour recueillir le trophée des mains de Joe Montana.

PHOTO REUTERS

Le quart étoile des Broncos de Denver a mérité ce titre pour la cinquième fois de sa glorieuse carrière, et il est venu à un vote près de l'emporter de façon unanime.

Tom Brady, son grand rival des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, l'en a empêché, récoltant le seul autre vote parmi un groupe de 50 journalistes couvrant les activités de la ligue sur une base régulière.

«Je suis honoré par cet honneur et reconnaissant envers ma famille, (le propriétaire des Broncos) Pat Bowlen, John Elway, John Fox et l'ensemble de l'organisation des Broncos de Denver et, bien sûr, mes entraîneurs et mes coéquipiers», a déclaré Manning dans une vidéo préenregistrée.

Parce qu'il poursuivait sa préparation en vue du match du Super Bowl de dimanche contre les Seahawks de Seattle, Manning n'a pu faire acte de présence samedi soir.

«J'ai délégué deux personnes pour recueillir le trophée en mon nom: mon père Archie et mon fils Marshall. Merci beaucoup et que Dieu vous bénisse.»

Archie Manning, qui tenait son petit-fils Marshall dans ses bras, a accepté le trophée des mains de deux anciens lauréats, les quarts Joe Montana et Aaron Rodgers.

Manning a aussi été élu le Joueur le plus utile à son équipe en 2003, en 2004, en 2008 et en 2009, avec les Colts d'Indianapolis. L'an dernier, à sa première saison avec les Broncos, il a terminé au deuxième rang à ce chapitre, derrière le demi-offensif Adrian Peterson, des Vikings du Minnesota.

Aucun autre joueur dans l'histoire de la NFL a mérité cet honneur plus de trois fois. Dans toute l'histoire du sport professionnel nord-américain, Manning est cependant devancé par Wayne Gretzky (neuf titres), au hockey, Barry Bonds (sept), au baseball, et Kareem Abdul-Jabbar (six), au basketball.

Manning a réécrit le livre des records en lançant 55 passes de touché en saison régulière. Il a aussi effacé la marque pour le plus grand nombre de verges gagnées par la voie des airs, avec 5477, aidant les Broncos à se forger un dossier de 13-3, le meilleur dans l'Association américaine.

Dans la course au titre de Joueur offensif par excellence, qu'il récolte pour une deuxième fois en carrière, Manning a amassé 33 votes. Il a été préféré au demi LeSean McCoy, des Eagles de Philadelphie, qui a mérité dix votes, comparativement à quatre pour le porteur de ballon Jamaal Charles, des Chiefs de Kansas City.

Le vice-président exécutif des Broncos, John Elway, a accepté le prix au nom de Manning.

«Je peux dire que je n'ai jamais vu une aussi bonne saison de la part d'un quart-arrière que celle de Peyton Manning, a affirmé Elway, qui avait été élu Joueur le plus utile à son équipe, avec les Broncos, en 1987.

«Ce fut vraiment extraordinaire de voir tout ce qu'il a accompli cette année.»

Manning avait remporté le titre de Joueur offensif par excellence en 2004 et terminé au deuxième rang du scrutin, l'an dernier, derrière Peterson, là encore.

L'excellente saison des Panthers rapporte

La superbe saison des Panthers de la Caroline aura valu des honneurs à deux membres de l'organisation, samedi.

Ron Rivera a mérité le titre récompensant l'entraîneur en chef par excellence, selon l'Associated Press, tandis que Luke Kuechly a été élu le Joueur défensif par excellence.

À sa troisième saison à la barre des Panthers, Rivera a mené les Panthers au premier rang de la section Sud de l'Association nationale grâce à un dossier de 12-4.

Les Panthers ont notamment gagné 11 de leurs 12 dernières rencontres en saison régulière avant de s'incliner aux mains des 49ers de San Francisco lors du deuxième tour éliminatoire.

Rivera a amassé 21 votes et demi, huit de plus que Andy Reid, des Chiefs de Kansas City, qui ont complété la saison régulière avec une fiche de 11-5 après n'avoir gagné que deux matchs un an plus tôt.

Rivera est le deuxième entraîneur de l'histoire des Panthers à mériter un tel honneur, après Dom Capers en 1996.

De son côté, Kuechly, un secondeur, a recueilli 19 votes et a devancé Robert Mathis, un autre secondeur, des Colts d'Indianapolis.

Kuechly a réalisé un total de 96 plaqués au sein d'une unité défensive qui a concédé seulement 241 points, deuxième plus bas total dans la NFL derrière les Seahawks de Seattle.

Kuechly a aussi réussi quatre interceptions et deux sacs du quart.

Philip Rivers reçoit l'honneur du meilleur retour

La remarquable saison qu'a connue le quart Philip Rivers lui a valu le prix de l'Associated Press pour avoir réalisé le meilleur retour en 2013 dans la NFL.

Rivers a guidé les Chargers de San Diego à une participation au deuxième tour des séries éliminatoires après avoir aidé son équipe à gagner ses quatre derniers matchs du calendrier régulier.

Il a dominé la ligue au chapitre du pourcentage de passes complétées, à 69,5 % et a lancé 32 passes de touchées. Il n'a été victime que de 11 interceptions.

Rivers a reçu 13 votes de la part d'un groupe de 50 journalistes couvrant les activités de la ligue sur une base régulière.

Pas moins de 12 joueurs différents ont obtenu des votes, dont le demi-offensif Knowshon Moreno, des Broncos de Denver, et le bloqueur gauche Jason Peters, des Eagles de Philadelphie, qui ont récolté chacun huit votes. Le demi de coin Darrelle Revis, des Buccaneers de Tampa Bay, a reçu six votes.

Rivers est le deuxième quart des Chargers à mériter cet honneur. Le joueur qu'il a remplacé, Drew Brees, a été récompensé en 2004.

Sheldon Richardson est la recrue défensive par excellence

Le plaqueur des Jets de New York Sheldon Richardson a été nommé recrue défensive par excellence dans la NFL selon The Associated Press, samedi.

Richardson, 13e choix au total lors du repêchage de la NFL en avril dernier, a devancé de justesse le secondeur des Bills de Buffalo Kiko Alonso pour cet honneur. Richardson a obtenu 23 votes lors d'un scrutin tenu auprès de 50 journalistes qui couvrent régulièrement les activités de la NFL. Alonso, un choix de deuxième tour (46e au total), a obtenu 19 votes.

Opposé souvent à deux joueurs adverses, Richardson a tout de même réussi 42 plaqués et trois sacs et demi. Il a brillamment bouché les lignes de course et il a aidé les Jets à terminer au troisième rang du circuit au niveau de la défensive contre la course.

Il est le quatrième membre des Jets à recevoir cet honneur, après Jonathan Vilma, Hugh Douglas et Erik McMillan.

Eddie Lacy nommé recrue offensive par excellence

Le porteur de ballon des Packers de Green Bay Eddie Lacy a été nommé recrue offensive par excellence dans la NFL selon The Associated Press, samedi.

Choix de deuxième tour (61e au total) en avril dernier, Lacy a été un rouage important des Packers, particulièrement quand le quart étoile Aaron Rodgers a dû rater sept matchs en raison d'une blessure à la clavicule gauche. Lacy, un ancien de l'université de l'Alabama, a récolté 1178 verges de gains en 284 courses et il a inscrit 11 touchés. Il a également capté 35 passes.

Ce fut suffisant pour obtenir 35 des 50 votes lors d'un scrutin tenu auprès de journalistes qui couvrent régulièrement les activités de la NFL.

Lacy est le premier membre des Packers à remporter cet honneur depuis John Brockington, en 1971. Il a devancé le receveur des Chargers de San Diego Keenan Allen, qui a obtenu 12 votes.

Il est aussi le premier porteur de ballon à mériter cet honneur depuis Adrian Peterson, en 2007.

Guy, Brooks, Jones, Strahan, Reed, Williams et Humphrey seront immortalisés

Ray Guy est devenu le premier botteur de dégagement à être élu au Temple de la renommée du football professionnel.

En plus de l'ancien des Raiders d'Oakland, deux joueurs admissibles pour une première fois ont aussi été élus: le secondeur Derrick Brooks et le bloqueur Walter Jones.

Le nouveau groupe d'immortels est complété par l'ailier défensif Michael Strahan, le receveur Andre Reed, le demi défensif Aeneas Williams et l'ailier défensif Claude Humphrey. Guy et Humphrey ont été élus par le comité des vétérans.

L'annonce a été faite samedi soir, lors du gala des honneurs individuels de la NFL, moins de 24 heures avant le début du premier Super Bowl disputé dans un stade ouvert dans une ville où il fait froid l'hiver. Les Broncos de Denver affronteront les Seahawks de Seattle.

Parmi les finalistes qui n'ont pas été retenus, on retrouve deux personnes qui ont des liens avec l'ancien quart des Colts d'Indianapolis et quart actuel des Broncos Peyton Manning - l'entraîneur Tony Dungy et le receveur Marvin Harrison.

Chacun des nouveaux membres du Temple de la renommée est monté sur la scène et a été présenté de manière individuelle. Strahan, qui a aidé les Giants de New York à remporter deux fois le Super Bowl, a été accueilli chaleureusement par les partisans.

Les cérémonies d'intronisation auront lieu le 1er août à Canton, en Ohio.

Guy a transformé la position de botteur en outil pour la défensive après être devenu le premier à cette position à être repêché lors du premier tour du repêchage de la NFL, en 1973. Il a provoqué l'ajout du «temps de vol» dans le vocabulaire du football et a disputé l'ensemble de ses 207 matchs en 14 saisons avec les Raiders.

Il a maintenu une moyenne de 42,4 verges par dégagement, chutant sous la barre des 40 verges seulement lors de la saison 1982, qui a été écourtée par une grève. Seulement trois de ses 1049 bottés ont été bloqués et il a établi un record de la NFL avec 619 bottés d'affilée sans être victime d'un bloc. Il a envoyé 209 bottés à l'intérieur de la ligne de 20 verges adverses, dont 77 lors de ses trois dernières saisons.

De son côté, Brooks a été la pierre angulaire de la défensive des Buccaneers de Tampa Bay, qui a été la meilleure de la NFL de 2002 à 2005. Il a été élu joueur défensif par excellence en 2002, quand les Bucs ont remporté leur seul titre du Super Bowl.

Repêché par les Seahawks en 1997, Jones a aidé le porteur de ballon Shaun Alexander à connaître une brillante carrière, lui qui a été nommé joueur par excellence dans la NFL en 2005.

Strahan a établi un record de la NFL avec 22 sacs et demi en 2001.

Reed a disputé ses 15 premières saisons dans la NFL avec les Bills de Buffalo, encaissant quatre revers au Super Bowl. Ses 951 passes captées en carrière représentent le troisième plus haut total dans l'histoire du circuit. Il a récolté 13 198 verges de gains et a inscrit 87 touchés.

Williams a disputé 14 saisons dans la NFL, les 10 premières avec les Cardinals de l'Arizona et les quatre dernières avec les Rams de St. Louis. Il a réussi 55 interceptions, dont neuf en 1994.

Finalement, les portes du Temple se sont ouvertes à Humphrey à sa 28e année d'admissibilité. Invité à six reprises au Pro Bowl, il a réussi 122 sacs en 14 saisons avec les Falcons d'Atlanta et les Eagles de Philadelphie.




À découvrir sur LaPresse.ca

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer