La présence de Percy Harvin incertaine

Percy Harvin... (Photo Ted S. Warren, AP)

Agrandir

Percy Harvin

Photo Ted S. Warren, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Seattle) On ne sait toujours pas si Percy Harvin affrontera les 49ers de San Francisco, dimanche. Victime d'une commotion cérébrale, samedi dernier, le receveur ne s'est toujours pas entraîné cette semaine.

«On suit les étapes du protocole et on n'en sait pas plus pour l'instant», a dit Pete Carroll, hier. «On ne sent pas qu'on est obligés de le presser à revenir au jeu», a ajouté l'entraîneur-chef.

Rappelons que Harvin n'a disputé qu'un seul match en saison régulière, sa première avec les Seahawks, en raison d'une blessure à une hanche.

* * *

Receveurs mésestimés?

Si Harvin rate le match de dimanche, le groupe de receveurs des Seahawks sera privé de ses meilleurs joueurs puisque la saison de Sidney Rice est terminée depuis longtemps déjà. Mais Golden Tate, qui a mené l'équipe avec 64 attrapés et 898 verges en 2013, ne croit pas pour autant que l'unité représenterait une faiblesse.

«Je vois nos receveurs jouer chaque jour et je sais ce dont ils sont capables. Dans une attaque différente, ils pourraient capter 90 passes et récolter plus de 1000 verges par saison. Mais ce n'est pas le genre d'attaque qu'on préconise.»

* * *

Tremblement de terre

Les partisans des Seahawks, surnommés le «12e homme», ont tellement été bruyants lors de la victoire de leur équipe aux dépens des Saints de La Nouvelle-Orléans, samedi dernier, que la terre a bougé sous le CenturyLink Field. C'est ce qu'ont rapporté plusieurs sismologues.

«On ne pourrait choisir un meilleur endroit pour disputer une finale de conférence», a commenté Carroll, qui ne peut expliquer pourquoi la foule est aussi bruyante au domicile des Seahawks. «Je ne sais pas si c'est en raison de la configuration du stade, des gens un peu fous du nord-ouest, ou si c'est le ciel gris qui incite la foule à crier autant.»

* * *

Avantage Niners

Il s'agira du premier match éliminatoire entre les Seahawks et les 49ers. Les deux équipes ont remporté 15 des 30 matchs réguliers qu'elles ont disputés. Les visiteurs auront toutefois un net avantage au niveau de l'expérience, eux qui participeront à la finale de la Nationale pour une troisième année consécutive. Contrairement à la très grande majorité des joueurs des Niners, aucun joueur des Seahawks n'a déjà disputé un Super Bowl.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Pete Carroll: avant-gardiste à 62 ans

    Football

    Pete Carroll: avant-gardiste à 62 ans

    Plus on passe de temps autour des Seahawks, plus il devient évident que Pete Carroll a construit son équipe à son image. Le conformisme n'est pas... »

  • Toujours le même Peyton Manning

    Football

    Toujours le même Peyton Manning

    Peyton Manning a quitté le terrain d'entraînement avec ses coéquipiers, et il s'est amené lentement vers la meute de journalistes. Même visage, même... »

publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer