Les Alouettes risquent de peiner face aux Roughriders

Les Roughriders jouent de l'excellent football, notamment grâce... (PHOTO JEFF MCINTOSH, PC)

Agrandir

Les Roughriders jouent de l'excellent football, notamment grâce aux performances électrisantes du quart Darian Durant.

PHOTO JEFF MCINTOSH, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Alouettes disputeront leur septième match de la saison, samedi après-midi (16 h), à Regina. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on ne donne pas cher de leur peau: les Roughriders sont favoris par 12 points...

Même s'ils viennent de subir leur première défaite de la saison à Calgary, les Riders jouent de l'excellent football depuis le début de l'été. Au fait, aucune équipe n'a marqué plus de points qu'eux (210), et aucune n'en a accordé moins (129).

«Leur attaque est extrêmement efficace depuis le début de la saison. Ils se sont assurés que leur jeu au sol soit productif, ce qui leur permet d'utiliser des feintes de remise (play action) avec succès. lls protègent très bien Darian Durant, et ils prennent d'excellentes décisions dans le feu de l'action», a analysé le coordonnateur défensif des Oiseaux, Noel Thorpe.

En effet, Durant ne commet à peu près pas d'erreurs. S'il présente le meilleur coefficient d'efficacité de la ligue (133,3), c'est parce qu'il totalise 15 passes de touché et aucune interception, une statistique que l'on voit très rarement au football professionnel.

Durant et le jeu aérien excellent et on peut en dire tout autant de Kory Sheets et du jeu au sol. Disputant sa deuxième saison, le demi occupe le premier rang de la LCF avec 845 verges au sol. Une moyenne de plus de 140 verges par match, ce qui est une autre statistique inhabituelle.

«Sa lecture du jeu est très bonne, et lorsqu'il voit une ouverture, il ne rate jamais l'occasion d'en profiter. Leur ligne offensive est très physique et Sheets est très patient», a expliqué Thorpe.

Après un excellent début de saison, la défense des Alouettes a ralenti. Elle provoque moins de revirements, et les Moineaux ont accordé 93 points à leurs trois derniers matchs.

On doit cependant préciser qu'en raison de leurs nombreux revirements et de la piètre qualité de leur jeu dans l'ensemble, l'attaque et les unités spéciales sont à blâmer pour une bonne partie de ces 93 points. La défense a d'ailleurs commencé plusieurs de ses séries profondément dans son territoire cette saison.

«Ce n'est pas une excuse, car on pratique souvent ces situations lors de nos entraînements. Lorsqu'on se retrouve dans cette situation, l'objectif est de ne pas accorder de touché et c'est ce qu'on doit faire», a rappelé Thorpe.

Carrier remplace Devine

Noel Devine est blessé à un genou et ne participera pas à la rencontre de samedi. Mais après avoir perdu et donné le ballon à l'adversaire à six reprises lors de ses trois derniers matchs, Devine n'aurait probablement pas joué même s'il était en parfaite santé.

Tyron Carrier remplacera Devine sur les retours de botté, mais également en attaque. Arrivé chez les Alouettes en septembre dernier, Carrier a marqué un touché de 78 verges lors du premier match de la saison contre les Blue Bombers à Winnipeg. On ne l'a plus revu depuis.

«Ce sera l'occasion de démontrer ce que je peux faire et j'ai l'intention d'en profiter», a commenté Carrier après l'entraînement des Alouettes de jeudi.

Carrier tentera de relancer les unités spéciales, qui ont multiplié les mauvais jeux au cours des dernières semaines, et pourrait apporter un nouvel élément à une attaque qui se cherche grâce à sa vitesse. «Sans vouloir dire qu'elle en a besoin, je pense effectivement que je peux ajouter quelque chose à notre attaque», a convenu le joueur de 25 ans.

«Je dis souvent qu'il y a des joueurs qui sont rapides sur une distance de 40 mètres et d'autres qui le sont sur une distance de 100 mètres. Carrier fait partie du deuxième groupe. S'il s'échappe, l'adversaire ne réussira probablement pas à le rattraper», a dit l'entraîneur-chef des Als, Jim Popp.

Une question d'exécution

Afin de causer une surprise en Saskatchewan, les Alouettes devront obtenir un bon match de leurs unités spéciales, de leur défense et, surtout, de leur attaque. Devant disputer deux matchs en six jours contre les Riders et les Lions, disons que le moment serait bien choisi pour Anthony Calvillo et compagnie de se mettre en marche.

«On doit retrouver la formule gagnante au plus vite, peu importe l'identité de nos adversaires. Le défi peut sembler plus imposant lorsqu'on affronte des équipes qui possèdent une bonne fiche, mais au bout du compte, tout est une question d'exécution. C'est du sport professionnel, et les deux équipes ont autant de chances de l'emporter», a estimé Popp.

Les preneurs aux livres de Las Vegas et autres casinos virtuels ne sont manifestement pas du même avis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer