Les Alouettes subissent une magistrale dégelée

Noel Devine a multiplié les échappés, hier.... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

Noel Devine a multiplié les échappés, hier.

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jim Popp n'est pas près d'oublier son retour sur les lignes de côté. Malgré leur décevant début de saison, les Alouettes n'avaient toujours pas subi une raclée. Voilà qui est fait.

>>> Réagissez sur le blogue de Miguel Bujold

Profitant de deux autres échappés de Noel Devine en début de match, les Argonauts de Toronto ont inscrit une paire de touchés rapides afin de prendre les devants, 14-0, et n'ont jamais été indisposés. Ils sont repartis dans la Ville reine avec une victoire facile de 38-13, qui leur donne une avance de quatre points au sommet de la division Est.

Devine a commis son quatrième échappé en trois matchs à la suite d'un botté de dégagement dès la deuxième minute de jeu. Ricky Ray a lancé une passe de touché de 11 verges à John Chiles deux jeux plus tard afin d'ouvrir la marque.

Même si Devine multiplie les revirements depuis le début de la saison, les Oiseaux ont jugé que c'était une bonne idée de continuer de lui remettre le ballon. Cette fois, c'est en attaque que le numéro 5 a fait cadeau du ballon aux Argos, qui en ont pris possession à la ligne de 24 des Moineaux.

Profitant d'une chute du demi défensif Billy Parker, Chiles a capté sa deuxième passe de touché du match avec 6: 43 à faire au premier quart afin de donner les devants, 14-0, aux siens. La foule du stade Percival-Molson a fait entendre son mécontentement avec quelques huées.

La soirée de torture des Oiseaux s'est poursuivie lorsque Sean Whyte a raté un placement de 49 verges et que Chad Owens a traversé le terrain pour inscrire un majeur de 118 verges. Plutôt que d'être 14-3, c'était 21-0, et quelque part dans l'État de l'Idaho, un entraîneur ayant récemment été congédié ne pleurait sûrement pas.

Tournés en dérision

La comédie d'erreurs des Alouettes était loin d'être terminée. Loin de là. Les visiteurs n'ont pas profité du troisième revirement des Oiseaux - un échappé du demi Tyrell Sutton - mais leur ont fait payer leur quatrième.

Pat Watkins a intercepté une passe d'Anthony Calvillo à la ligne de 53 des Alouettes, puis Jason Barnes a capté la troisième passe de touché du match de Ray, un jeu de 14 verges. L'équipe de Scott Milanovich menait 28-0, et les 22 068 spectateurs n'étaient vraiment pas de bonne humeur.

Les partisans ont dû attendre jusqu'au tout dernier jeu de la première demie avant de voir leurs favoris s'inscrire à la marque. Le placement de 48 verges de Whyte a valu une ovation narquoise aux Moineaux, qui sont rentrés au vestiaire en tirant de l'arrière, 31-3.

Un autre cadeau de Noel

L'équipe locale a ajouté 10 points en deuxième demie, mais les Argonauts ne jouaient visiblement plus avec la même énergie qu'au cours des 30 premières minutes de jeu. Ray a été remplacé par Zach Collaros et l'attaque des Argos n'a voulu prendre aucun risque en optant pour des jeux prudents.

Alors que la marque était de 32-13, les derniers faibles espoirs des Als se sont envolés lorsque Devine a commis son troisième échappé du match. La cerise sur le sundae, qui forcera assurément les Alouettes à procéder à un changement au poste de retourneur. Après six revirements en trois matchs, peut-il en être autrement?

Les Oiseaux ont terminé le match avec sept revirements, alors que les Argonauts n'en ont commis aucun. Et c'est vraiment la seule statistique qui importe.

Des adversaires de taille

Avec une fiche de 2-4, les Alouettes connaissent leur pire début de saison depuis 1996. Mais puisque trois des sept autres équipes de la ligue ont un dossier égal ou inférieur au leur, rien n'est évidemment encore joué. Sauf que leur calendrier se corsera dans les prochaines semaines.

Les Alouettes disputeront leur prochain match, le 17 août à Regina, contre la seule équipe invaincue du circuit, les Roughriders. Cinq jours plus tard, ils accueilleront Travis Lulay et les Lions de la Colombie-Britannique, puis disputeront une série aller-retour contre ces mêmes Argos. La saison risque d'être longue, mes chers amis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer