La dernière chance des Ravens?

La défense des Ravens perdra son identité et... (Photo: AFP)

Agrandir

La défense des Ravens perdra son identité et son leadership à la suite de la retraite d'Ed Reed et de Ray Lewis. Le demi de sûreté et le secondeur seront présents dimanche contre les Colts en première ronde éliminatoire de la Conférence américaine.

Photo: AFP

Partager

Les séries éliminatoires de la NFL commencent demain. Voici un aperçu des deux affrontements du week-end dans la Conférence américaine. À lire demain : la Conférence nationale.

Depuis qu'ils ont appris en septembre que leur entraîneur-chef Chuck Pagano était atteint de la leucémie, les Colts d'Indianapolis ont en général joué avec plus d'émotion que leurs adversaires. Ça risque toutefois d'être différent dimanche.

En annonçant qu'il se retirerait au terme de la saison, Ray Lewis a galvanisé les Ravens de Baltimore, n'en doutons point. L'équipe de John Harbaugh jouera avec un grand sentiment d'urgence parce que Lewis fera un retour au jeu et qu'il s'agira probablement de son dernier match à Baltimore, mais aussi parce qu'il commence à se faire tard pour les Corbeaux. Les séries, qui commencent demain, pourraient très bien être leur dernière chance de se rendre au Super Bowl pour un bon moment.

Absent depuis la mi-octobre en raison d'une déchirure à un triceps, Lewis est loin d'être le seul joueur des Ravens à être amoché. Anquan Boldin, Torrey Smith, Marshall Yanda, Ed Reed, Terrell Suggs et Haloti Ngata sont tous ralentis par une quelconque blessure, mais vous pouvez parier qu'ils seront à leur poste.

Reed, l'autre grand leader du club, parle de retraite depuis quelques années déjà et son contrat expirera en février. La défense des Ravens a été méconnaissable au cours des derniers mois. Le départ de Lewis et de Reed pourrait cette fois la dépouiller de son identité et de son leadership.

Mais même si elle n'est plus aussi étanche et robuste qu'elle l'a longtemps été, elle devrait être en mesure de contenir l'attaque des Colts. Suggs et Paul Kruger profiteront d'une ligne offensive suspecte afin d'ennuyer Andrew Luck, et le jeu au sol des Colts aura de la difficulté à se mettre en marche contre un front défensif qui ne voudra pas laisser tomber son meneur.

Opposés à une tertiaire des Ravens qui est trop généreuse depuis qu'elle a perdu son meilleur demi de coin en Lardarius Webb, Luck et ses receveurs réussiront assurément quelques longs jeux. En contrepartie, Reed devrait signer un ou deux jeux-clés lui aussi. Le demi de sûreté totalise 7 interceptions à ses 10 derniers matchs éliminatoires, même si les quarts adverses évitent habituellement de tenter des passes dans sa direction.

Or, même si la défense dispute un bon match, l'attaque des Ravens devra être à la hauteur. Joe Flacco croyait que la valeur de son prochain contrat augmenterait de semaine en semaine cette saison, ce qui n'a pas tout à fait été le cas... S'il en arrache en janvier, on peut même se demander s'il sera de retour à Baltimore en 2013.

Les Ravens ont beau tout essayer, ils reviennent toujours à la case départ: ils devront encore une fois s'en remettre à leur défense et à leur jeu au sol pour gagner dimanche. Heureusement pour eux, Ray Rice devrait briller contre la 30e défense de la ligue contre la course, et fouettée par une foule qui sera en délire, la défense devrait forcer Luck et la jeune attaque des Colts à commettre quelques erreurs coûteuses.

Croyez-vous vraiment que Lewis perdra le dernier match à domicile de sa carrière?

Notre prédiction: Colts 21, Ravens 30

* * *

Les Bengals n'ont gagné aucun match éliminatoire à... (Photo: AP) - image 2.0

Agrandir

Les Bengals n'ont gagné aucun match éliminatoire à l'étranger dans leur histoire. L'ailier espacé A.J. Green pourra-t-il renverser la tendance demain à Houston?

Photo: AP

En quête d'une première victoire à l'étranger

Pour une deuxième année consécutive, le tournoi éliminatoire s'amorcera par une visite des Bengals de Cincinnati à Houston. Les tigrés feront-ils meilleure figure que l'an dernier, lorsqu'ils avaient été rossés 31-10?

Favoris pour représenter la Conférence américaine au Super Bowl à la mi-saison, les Texans jouent comme une équipe de bas de classement depuis ce temps. Ils ont eu besoin de la prolongation pour vaincre les Jaguars de Jacksonville et les Lions de Detroit, ont été humiliés par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, et ont perdu leurs deux derniers matchs contre les Vikings du Minnesota et les Colts, même s'ils étaient favoris par un touché chaque fois.

Les problèmes sont nombreux dans la ville de la NASA. Matt Schaub a lancé une seule passe de touché à ses quatre derniers matchs. La ligne offensive, l'une des meilleures du circuit il n'y a pas si longtemps, se fait malmener. L'absence d'une deuxième cible de qualité derrière Andre Johnson se fait de plus en plus sentir.

En défense, sans Brian Cushing, le groupe de secondeurs est davantage une faiblesse qu'une force, et à l'exception de Johnathan Joseph, aucun membre de la tertiaire ne joue bien.

Les Bengals ont gagné sept de leurs huit derniers matchs, mais il y a encore des doutes en attaque. Comme chez les Texans, il n'y a qu'une seule valeur sûre parmi les ailiers espacés (A.J. Green); le demi BenJarvus Green-Ellis est blessé à une cuisse et Andy Dalton demeure un quart-arrière inconstant.

Si les Bengals obtiennent leur laissez-passer pour un match de deuxième ronde à Denver, c'est que leur défense aura poursuivi son excellent boulot. Composée de joueurs peu connus du grand public, l'unité de Mike Zimmer devra d'abord s'assurer de contrer Arian Foster (182 verges d'attaque lors du match de l'année dernière).

À leurs 45 premières années d'existence, les Bengals n'ont remporté que cinq victoires en séries, et aucune à l'étranger. Possèdent-ils assez d'expérience et de combativité pour réussir l'exploit, demain?

Notre prédiction: Bengals 27, Texans 23

> Faites vos prédictions sur le blogue de Miguel Bujold

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • RG3 et Wilson: un coup fumant et un vol

    Football

    RG3 et Wilson: un coup fumant et un vol

    C'est aujourd'hui que s'amorcent les séries éliminatoires de la NFL. Après notre aperçu des deux matchs du week-end dans la Conférence américaine,... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer