Adrian Peterson: à 293 verges de Dickerson

Adrian Peterson, des Vikings, conserve une moyenne spectaculaire... (Photo : Eric Miller, Reuters)

Agrandir

Adrian Peterson, des Vikings, conserve une moyenne spectaculaire de 6,3 verges par course cette saison.

Photo : Eric Miller, Reuters

Partager

Certaines personnes estiment que Tom Brady est le meilleur quart-arrière de la NFL, alors que d'autres croient que c'est plutôt Aaron Rodgers ou Peyton Manning. Mais lorsqu'il s'agit d'identifier le meilleur porteur de ballon, c'est l'unanimité. Ou du moins, ça devrait l'être.

Adrian Peterson a clos le débat avec la spectaculaire saison qu'il connaît. S'il y avait encore des doutes, il n'y en a plus. Le demi offensif des Vikings du Minnesota a récolté 1812 verges au sol en 14 matchs, 433 de plus que n'importe quel autre joueur du circuit.

On savait déjà que Peterson était l'un des meilleurs demis de son époque. L'athlète de 27 ans est toutefois en train de s'élever au rang des meilleurs de l'histoire. Peterson est en très bonne position afin de devenir le septième joueur de l'histoire à franchir le plateau des 2000 verges au sol en une saison, et pourrait éclipser le record d'Eric Dickerson, qui en a obtenu 2105 avec les Rams de Los Angeles, en 1984.

Peterson a terminé sa deuxième saison avec 1760 verges, en 2008. Il n'est donc pas si surprenant qu'il menace la marque de Dickerson, lui qui devra enregistrer 294 verges à ses deux derniers matchs afin de la surpasser. Il serait cependant très étonnant qu'il le fasse cette année, et pour deux raisons.

La première, c'est que Peterson s'est déchiré les ligaments croisés antérieur et latéral, le 24 décembre 2011, une blessure qui nécessite normalement une très longue période de réadaptation - encore plus pour un porteur de ballon. Or, Peterson était à son poste lors du premier match de la saison, en septembre.

La deuxième raison, c'est que l'ancien porte-couleurs des Sooners de l'Oklahoma est presque toujours opposé à huit ou neuf joueurs défensifs parce que le jeu aérien des Vikings occupe le 32e et dernier rang de la ligue. Que Peterson récolte en moyenne 6,3 verges par course alors qu'il est entouré de joueurs comme Christian Ponder, Michael Jenkins et Jerome Simpson défie toute logique. Et à ses huit derniers matchs, la moyenne de verges par course de Peterson n'est pas de 6.3, mais bien de 7.5!

Après que Peterson eut connu un début de saison moyen (499 verges à ses six premiers matchs), une connaissance qui est un partisan des Vikings m'a dit qu'il croyait que Peterson amorçait son déclin. Il a ensuite totalisé 1313 verges à ses huit matchs suivants...

À part peut-être les Colts d'Indianapolis, aucune équipe n'a autant surpris que les Vikings en 2012. Puisqu'ils affronteront les Texans de Houston et les Packers de Green Bay à leurs deux derniers matchs, ils n'accéderont probablement pas aux séries éliminatoires, mais leur total actuel de huit victoires a déjà dépassé les attentes. Un succès qui est évidemment attribuable à Peterson.

Les noms de Brady, Manning et Rodgers reviennent toujours lorsqu'il est question du titre de joueur par excellence. Mais si la question est vraiment de savoir quel joueur a été le plus utile à son équipe (ce n'est pas ça un M.V.P?), alors Peterson devrait trôner au sommet de la liste. Sinon, faudrait peut-être changer ça pour le «titre du meilleur quart-arrière».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer