Rex Ryan fera encore confiance à Mark Sanchez

Le quart des Jets Mark Sanchez a été... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le quart des Jets Mark Sanchez a été mis de côté vers la fin du troisième quart après avoir commis trois interceptions, dimanche.

Photo: Reuters

Partager

Dennis Waszak fils
Associated Press
New York

L'entraîneur des Jets de New York, Rex Ryan, continue de miser sur Mark Sanchez comme quart partant.

Sanchez, qui a été mis de côté vers la fin du troisième quart contre les Cardinals de l'Arizona, dimanche, sera le partant à Jacksonville ce dimanche.

Face aux Cards, Greg McElroy l'a remplacé et a mené les Jets à un touché à sa toute première montée dans la NFL, aidant les Jets à l'emporter 7-6.

Sanchez n'a complété que 10 passes sur 21 pour 97 verges et a commis trois interceptions, tandis que McElroy en a réussi cinq sur sept, pour 29 verges.

Ryan devait prendre l'une des décisions les plus importantes depuis qu'il est arrivé aux commandes de l'équipe, en 2009, compte tenu des ramifications possibles.

Sanchez aura la chance de rebondir après avoir été mis sur le banc pour la première fois de sa carrière, et aussi de regagner la confiance de ses coéquipiers. Il connaît des ennuis depuis plusieurs semaines, avec deux touchés et cinq interceptions à ses quatre derniers matches.

On croit qu'il aura une mince marge d'erreur contre Jacksonville, car le club pourrait peut-être faire appel à McElroy une fois de plus.

«Je vais simplement continuer à travailler, a dit Sanchez après le match de dimanche dernier. Je vais étudier le film du match et continuer d'essayer de faire mieux. Je dois comprendre d'où viennent les erreurs.»

On ne sait pas si Tim Tebow sera parmi les joueurs actifs à Jacksonville, où il a grandi. Il s'est fracturé deux côtes contre Seattle, le 11 novembre, mais a depuis reçu le feu vert des médecins pour un retour au jeu.

Si Ryan avait choisi McElroy pour ce dimanche prochain, il aurait clairement fait savoir que l'organisation lançait la serviette dans le cas de Sanchez.

L'argent pourrait avoir eu son rôle à jouer, les Jets devant 8,25 millions $ garantis à Sanchez en 2013. L'équipe doit voir s'il peut se remettre sur pieds. Sinon, ce sera une saison morte intriguante pour le club, surtout que Tebow a peu joué depuis qu'on l'a acquis des Broncos, en mars, et ce n'est pas certain qu'il va rester avec les Jets.

Ryan a dit que cela n'a pas influencé sa décision, mais le fait que les Jets (5-7) vont disputer leur deux prochains matches à l'étranger pourrait aider la cause de Sanchez. Après Jacksonville, les Jets vont jouer au Tennessee le lundi 17 décembre.

Sanchez a été hué sans pitié au MetLife Stadium dimanche dernier, surtout après les interceptions, et la foule a souvent scandé le nom de McElroy.

Les Jets espèrent que le brio de McElroy puisse donner une nouvelle motivation à Sanchez, qu'ils ont choisi cinquième au total en 2009.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer