• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > La mère de Jovan Belcher a tenté de secourir Kasandra Perkins 

La mère de Jovan Belcher a tenté de secourir Kasandra Perkins

Des chandails et des trophées du secondeur des... (Photo: Reuters)

Agrandir

Des chandails et des trophées du secondeur des Chiefs de Kansas City Jovan Belcher ont été installés à l'extérieur de la résidence de sa mère, à West Babylon, dans l'État de New York.

Photo: Reuters

Partager

Associated Press
Kansas City

La mère de Jovan Belcher a supplié la copine mourante de son fils de rester en vie pendant qu'elle tentait frénétiquement d'appeler une ambulance peu après que le secondeur des Chiefs de Kansas City eut atteint par balle la mère de sa fille de trois mois, selon un enregistrement de l'appel d'urgence diffusé mercredi.

Belcher, 25 ans, a tué par balle Kasandra Perkins, 22 ans, à leur résidence de Kansas City, samedi matin, puis il s'est rendu au stade des Chiefs, où il s'est suicidé par arme à feu devant le directeur général de l'équipe Scott Pioli et l'entraîneur Romeo Crennel, selon la police.

«Elle respire encore mais s'il vous plaît, dépêchez-vous, dit Cheryl Shepherd sur l'enregistrement de son appel au service d'urgence de Kansas City. Je ne sais pas comment il (inaudible), ils se disputaient, s'il vous plaît dépêchez-vous.»

On entend aussi Shepherd encourager Perkins à rester en vie.

«Reste avec moi, l'ambulance s'en vient. Reste avec moi Kasandra, reste avec moi», crie Shepherd.

Shepherd a déclaré au service 911 que Perkins saignait, était «à peine» éveillée et qu'elle semblait avoir été blessée au dos. Elle a dit que Perkins bougeait quand elle lui parlait.

Quand un affectateur de la police l'a interrogée sur Belcher, Shepherd a seulement dit: «Il est parti».

Quand les policiers sont arrivés à la résidence du couple vers 7h50, ils ont trouvé le corps de Perkins sur le plancher de la salle de bains principale et elle avait plusieurs blessures par balle, selon un rapport de la police.

Selon des amis, la relation de couple entre les deux avait été tendue dans les semaines précédant la fusillade.

Plusieurs heures avant le meurtre-suicide, des policiers ont trouvé Belcher endormi dans sa voiture à l'extérieur d'un immeuble à logements à environ une quinzaine de kilomètres de la résidence qu'il partageait avec Perkins et leur enfant. Il a dit aux agents qu'il était là afin de rendre visite à une femme qu'il a décrit comme étant son amie de coeur, mais qu'elle n'était pas chez elle. Belcher a ensuite fait un appel téléphonique et une femme l'a laissé entrer dans l'immeuble, a indiqué la police. Les policiers n'ont pas interrogé la femme et ont dit qu'ils ne savaient pas qui elle était.

Belcher et Perkins ont vécu à des endroits différents cet automne mais ils se sont réconciliés à l'Action de grâces américaine, a déclaré une amie, Brianne York, à l'Associated Press.

Au stade Arrowhead, Belcher a remercié Pioli et Crennel pour tout ce qu'ils ont fait pour lui. Ils ont tous deux tenté de persuader Belcher de déposer son arme à feu mais quand la police est arrivée, Belcher s'est rendu derrière un véhicule, s'est agenouillé et s'est donné la mort en ouvrant le feu vers sa tête, a fait savoir la police.

La mère de Belcher a obtenu la garde temporaire de l'enfant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer