ANALYSE

Argonauts: la main heureuse de Jim Barker

Le directeur général Jim Barker est l'architecte de... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le directeur général Jim Barker est l'architecte de la conquête de la Coupe Grey par les Argonauts de Toronto.

Photo: Reuters

Partager

(Toronto) À peu près tout le monde a été encensé chez les Argonauts de Toronto au cours des derniers jours, mais on a peu parlé de l'architecte de la conquête de dimanche. Si les Argos ont pu soulever la Coupe Grey devant leurs partisans à Toronto, c'est grâce au directeur général Jim Barker.

C'est Barker qui a obtenu Chad Owens des Alouettes pour une chanson. C'est lui qui a embauché Scott Milanovich et qui a par le fait même accepté de lui céder son poste d'entraîneur-chef pour se concentrer sur son travail de directeur général. Il a mis un peu de temps à y parvenir, mais Barker a également réglé le sempiternel problème de quart-arrière de l'organisation en sortant Ricky Ray d'Edmonton. Une transaction qui n'avait aucun sens en novembre 2011 et qui en a encore moins un an plus tard.

Un gros bravo à Milanovich aussi. Il a patiemment attendu dans l'ombre de Marc Trestman pendant quatre ans avec les Alouettes. Il avait le rôle ingrat d'être un coordonnateur offensif qui ne choisissait pas les jeux de son attaque lors des matchs, une responsabilité qu'a toujours conservée Trestman. C'est peut-être d'ailleurs pour cette raison que Milanovich a choisi d'appeler les jeux à sa première saison avec les Argos... et qu'il n'a pas nommé de coordonnateur offensif.

Barker et Milanovich ont pris quelques autres bonnes décisions au cours de la dernière année. Ils ont réussi à amener leur bon ami Chris Jones à Toronto et ont pris l'audacieux pari de remercier le porteur Cory Boyd - alors l'un des joueurs les plus populaires du club - en le remplaçant par Chad Kackert. Jones vient de démontrer qu'il reste le meilleur coordonnateur défensif de la ligue et Kackert a été nommé joueur par excellence du match de la Coupe Grey.

Avec Barker, Milanovich, Jones, Ray, Owens et Kackert, les Argos possèdent un noyau qui leur permettra encore d'aspirer au championnat en 2013. Tim Burke aura une saison complète avec les Blue Bombers de Winnipeg, qui seraient très dangereux avec un bon quart. Les Tiger-Cats de Hamilton possèdent peut-être l'attaque la plus talentueuse de la LCF, et leur principal objectif sera donc d'améliorer leur défense.

Autrement dit, les Alouettes devront s'améliorer eux aussi. Même s'ils ont terminé au premier rang de la division Est, leur aura d'invincibilité s'est envolée. Ils ont été éliminés dans leur propre stade à chacune des deux dernières saisons par les Tiger-Cats et les Argonauts, et ils se sont inclinés contre chacun de leurs trois rivaux de division en saison régulière.

S'il y avait encore des doutes, il n'y en a maintenant plus. La partie de plaisir est bel et bien terminée pour les Oiseaux. Pour la première fois depuis que Trestman est arrivé à Montréal, en 2008, les Als ne seront pas les favoris dans l'Est lorsque la prochaine saison s'amorcera.

Glenn rate sa chance

Kevin Glenn n'avait jamais joué dans un match de la Coupe Grey avant celui de dimanche. C'est peut-être à cause de cette inexpérience qu'il a semblé nerveux pendant tout le match.

Le quart-arrière des Stampeders sera Drew Tate en 2013. C'était donc l'occasion rêvée pour Glenn de démontrer qu'il pouvait mener une équipe à un championnat. Il l'a ratée.

Les Blue Bombers et les Eskimos pourraient tout de même décider d'obtenir le vétéran, mais Glenn n'a certainement pas aidé sa cause. Les Argos ont mis le match dans ses mains en s'assurant de neutraliser Jon Cornish, et Glenn a été incapable de faire le travail. Une performance qui lui a peut-être coûté un poste de partant ailleurs dans le circuit.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer