ANALYSE

Défaite des Alouettes: une transaction qui coûte cher

Les Alouettes ont bien tenté de freiner Chad... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Les Alouettes ont bien tenté de freiner Chad Owens, hier, mais sans grand succès.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Partager

On se rappellera surtout la passe échappée de Brian Bratton dans la dernière minute du quatrième quart, mais le jeu qui a changé l'allure du match, c'est celui de 70 verges de Chad Owens au troisième quart.

Pris à contre-pied sur un blitz, les Alouettes ont regardé Owens filer sur une distance de 70 verges après qu'il eut capté une courte passe de Ricky Ray. Dontrelle Inman a marqué un touché de deux verges dès le jeu suivant - qui créait l'égalité 17-17 - et les Argonauts n'ont plus jamais tiré de l'arrière.

> Le sommaire du match

C'est le danger d'utiliser le blitz lorsqu'il y a un athlète comme Owens sur le terrain. Il peut profiter d'un surnombre en un rien de temps et vous le faire payer cher.

> François Gagnon: Catastrophe au Stade olympique

Jim Popp a beau expliquer sa décision d'avoir échangé Owens de mille et une façons, il s'agit sans l'ombre d'un doute de sa pire transaction en carrière. Pour un différend de 10 000 $, il a échangé Owens aux Argos contre un choix de quatrième ronde. Tout le monde a le droit de se tromper, mais c'est une erreur que paient les Als depuis déjà trois ans.

Owens (11 attrapés pour 207 verges), Ricky Ray (28 en 37 pour 399 verges) et Chad Kackert (139 verges en 13 courses) ont été les grands artisans de la victoire des Argonauts, alors qu'ils ont complètement dominé la deuxième demie.

Après une bonne première demie, où elle s'est notamment illustrée près de sa zone des buts, la défense des Als a connu toutes sortes d'ennuis au retour de la pause, particulièrement au sol. Les Argos ont manifestement trouvé une faille, puisque Kackert a multiplié les longues courses en plein centre de la défense de Jeff Reinebold. Le gros porteur des Argos n'a même pas été touché à quelques reprises.

Richardson et Green sous-utilisés

L'explication selon laquelle Jamel Richardson et S.J. Green n'ont totalisé que cinq attrapés parce qu'ils étaient surveillés étroitement ne tient pas la route. Ils sont surveillés étroitement depuis des années, et cela ne les a jamais empêchés d'exceller.

Pendant que Calvillo lançait de courtes passes au demi Chris Jennings - qui a été le meilleur joueur du club, hier -, Richardson et Green étaient souvent complètement seuls derrière la défense des Argos. Difficile à comprendre. Et même s'il y avait des adversaires près des deux imposants receveurs, les Als auraient dû leur donner l'occasion de réussir des jeux-clés plus souvent. C'est l'une des forces principales de l'équipe.

Calvillo a terminé le match avec 303 verges, mais n'a lancé aucune passe de touché, et ses deux interceptions en deuxième demie ont assommé l'équipe et la foule. Une performance très décevante, encore plus lorsqu'on considère qu'il a bénéficié d'une excellente protection et d'un jeu au sol productif.

Cet autre match chancelant de Calvillo en séries éliminatoires ne changera évidemment pas la perception selon laquelle il est rarement au mieux dans les moments cruciaux. Son rendement d'hier a d'ailleurs étrangement ressemblé à celui qu'il avait offert lors du match de la Coupe Grey de 2008 contre les Stampeders de Calgary. C'était également au Stade olympique, et c'était également contre une défense de Chris Jones.

Des améliorations à apporter

La première chose que devra faire Jim Popp au cours de la saison morte sera de trouver un ou des joueurs capables d'exercer de la pression sur le quart-arrière. Jeff Reinebold a été forcé d'utiliser le blitz trop souvent afin de camoufler cette lacune, et hier la stratégie s'est retournée contre l'équipe.

En attaque, l'ajout d'un receveur explosif, capable de réussir de longs jeux après avoir capté de courtes passes ne serait pas un luxe. Le groupe de receveurs commence à manquer de vitesse.

Sur les unités spéciales, l'organisation devra enfin dénicher un spécialiste des retours de qualité. Un joueur explosif et rapide, qui peut changer l'allure d'un match en quelques secondes. Un joueur comme Chad Owens.

_________________________________________________

LE HÉROS: CHAD OWENS

En nomination pour le titre de joueur par excellence de la ligue, Owens a été la grande étoile de la rencontre. Il a capté 11 passes pour 207 verges, en plus de totaliser 139 verges sur les retours de botté.

LE JEU: LA PASSE ÉCHAPPÉE DE BRIAN BRATTON

Alors que les Alouettes tiraient de l'arrière par un touché avec moins d'une minute à jouer, Brian Bratton a échappé une passe presque parfaite dans la zone des buts des Argonauts. C'était sur un troisième essai, et la saison des Als s'est ainsi terminée.

LE CHIFFRE: 542

C'est le nombre de verges que l'attaque des Argonauts a totalisé contre la défense de Jeff Reinebold.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Bratton et Calvillo acceptent le blâme

    Football

    Bratton et Calvillo acceptent le blâme

    Comme il fallait s'y attendre, Brian Bratton était secoué dans le vestiaire des Alouettes. Les yeux humides, le receveur tentait d'expliquer ce qui... »

  • Prudence, prévient Scott Milanovich

    Football

    Prudence, prévient Scott Milanovich

    «Il n'y a pas de plaisir à jouer pour la Coupe Grey si on ne la gagne pas.» »

  • Une frousse pour Marc-Olivier Brouillette

    Football

    Une frousse pour Marc-Olivier Brouillette

    Le secondeur québécois Marc-Olivier Brouillette a donné toute une frousse aux spectateurs dans les estrades et aux joueurs sur le terrain. »

  • Ronald King | «Tailgate» 101...

    Ronald King

    «Tailgate» 101...

    D'abord, partisans des Alouettes, sachez qu'un tailgate est une bouffe entre amis en attendant le début d'un match de football. Je n'ai pas... »

  • Les Alouettes s'effondrent<!--EndFragment-->

    Football

    Les Alouettes s'effondrent

    Les Alouettes de Montréal se sont complètement effondrés dimanche après-midi et se sont inclinés 27-20 devant les Argonauts de Toronto dans le cadre... »

  • Les Stampeders surprennent les Lions

    Football

    Les Stampeders surprennent les Lions

    Kevin Glenn a lancé trois passes de touché et les Stampeders de Calgary ont surpris les Lions de la Colombie-Britannique par la marque de 34-29,... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer