Les Royals forcent la tenue d'un septième match

Lorenzo Cain et Eric Hosmer ont cogné des coups sûrs de deux points lors d'une... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Kansas City

Lorenzo Cain et Eric Hosmer ont cogné des coups sûrs de deux points lors d'une poussée de sept points des Royals de Kansas City en deuxième manche, mardi, et les Royals ont gagné 10-0 face aux Giants de San Francisco, dans le cadre du match no 6 de la Série mondiale.

«Les gars ont levé leur niveau de jeu ce soir», a déclaré Cain.

On aura donc droit à un match no 7, mercredi à Kansas City. L'avantage appartiendra vraisemblablement aux Royals, puisque l'équipe à domicile a gagné les neuf derniers matchs ultimes en Série mondiale. Pour leur part, les Giants ont un dossier de 0-4 en situation de match no 7 en Série mondiale. La dernière fois qu'ils se sont retrouvés dans cette situation, en 2002, Barry Bonds et les Giants ont perdu face aux Angels d'Anaheim.

Jeremy Guthrie sera le partant pour les Royals et il sera opposé à Tim Hudson, du côté des Giants.

«Nous sommes confiants, a dit Billy Butler, des Royals. À chaque fois que Jeremy se présente au monticule, il nous donne une chance de gagner.»

Les Giants sont à la recherche d'un troisième titre en cinq saisons. Les Royals participent aux éliminatoires pour une première fois depuis leur triomphe en 1985.

«Notre équipe a la mémoire courte. Nous allons oublier cette contre-performance, a mentionné le gérant des Giants, Bruce Bochy. Quand vous avez déjà déjoué les pronostics, vous pouvez le faire à nouveau.»

Les Royals ont pris le contrôle de la rencontre dès la fin de la deuxième manche. Alex Gordon et Salvador Perez ont amorcé la poussée avec des simples aux dépens de Jake Peavy. Mike Moustakas a ensuite cogné la balle en lieu sûr le long de la ligne du premier but tout juste hors de la portée de Brandon Belt pour un double, ce qui a permis à Gordon de croiser le marbre.

Trois frappeurs plus tard, Nori Aoki a frappé un simple avec les buts remplis et Perez est venu marquer, mettant fin à la soirée de travail de Peavy après qu'il eut retiré seulement quatre frappeurs.

Yusmeiro Petit a pris la relève, mais n'a pas été en mesure de fermer la porte. Cain a ajouté un simple de deux points, avant de voir Hosmer creuser l'écart à 6-0 avec un double de deux points. Butler a complété la poussée avec un double d'un point.

Peavy a donc concédé cinq points, six coups sûrs et un but sur balles en une manche et un tiers.

Les Giants ont donné signe de vie lors de la demi-manche suivante contre la recrue des Royals Yordano Ventura. Ils ont rempli les buts avec un retrait grâce à trois buts sur balles, mais Buster Posey a frappé dans un double jeu.

Cain est revenu à la charge en fin de troisième avec un double automatique d'un point contre Jean Machi et Alcides Escobar s'est joint à la fête avec un double d'un point en cinquième. Moustakas a ajouté un point d'exclamation avec une longue balle en solo en septième, permettant aux Royals d'atteindre la dizaine dans la colonne des points marqués.

Pendant ce temps, Ventura, qui avait inscrit les initiales du voltigeur des Cardinals de St. Louis Oscar Taveras sur sa casquette, a continué à frustrer les frappeurs des Giants. Il les a limités à trois coups sûrs et cinq buts sur balles en sept manches.

Taveras, qui est décédé dimanche à l'âge de 22 ans dans un accident de la route en République dominicaine, a été honoré avant la partie avec un moment de silence. Ventura a également honoré son compatriote en écrivant quelque chose sur la terre battue derrière le monticule avant d'effectuer son premier lancer.

Jason Frasor et Tim Collins ont complété le blanchissage, oeuvrant pendant une manche chacun.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer