Les Giants à une victoire des grands honneurs

Le partant des Giants Madison Bumgarner a été... (Photo AP)

Agrandir

Le partant des Giants Madison Bumgarner a été presque parfait, limitant les Royals à seulement quatre coups sûrs et aucun but sur balles au cours de la rencontre.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
San Francisco

Brandon Crawford a produit trois points, Madison Bumgarner a continué à briller en éliminatoires en signant un jeu blanc et les Giants de San Francisco ont gagné 5-0 face aux Royals de Kansas City, dimanche, lors du match no 5 de la Série mondiale.

Les Giants mènent maintenant la série 3-2. Lors des 41 occasions précédentes où la Série mondiale s'est retrouvée dans une impasse de 2-2 dans une série au meilleur de sept parties, le gagnant du match no 5 a remporté les grands honneurs 27 fois.

Bumgarner a été presque parfait, limitant les Royals à seulement quatre coups sûrs et aucun but sur balles au cours de la rencontre. Il a retiré huit frappeurs sur des prises et a eu besoin de 117 lancers pour achever ses adversaires. Bumgarner a maintenant une fiche de 4-0 en carrière en Série mondiale, lui qui a concédé un seul point en 31 manches de travail pour une moyenne de 0,29.

«Vous savez quoi? Pour une raison quelconque, je suis très chanceux cette année, a dit Bumgarner, humble. Je vais le prendre.»

Il est devenu le premier lanceur à enregistrer un blanchissage en Série mondiale depuis Josh Beckett en 2003, qui avait permis aux Marlins de la Floride de gagner les grands honneurs face aux Yankees de New York.

«Il est tellement agréable à regarder lancer, a déclaré Crawford. À le voir aller en séries éliminatoires, on croirait que nous sommes encore en juin, il est tellement calme. Il enlève de la pression des épaules de tout le monde. Nous devons nous nourrir de son énergie.»

Les Giants ont pris les devants en deuxième manche, quand Hunter Pence a croisé le marbre sur un roulant au deuxième but de Crawford aux dépens de James Shields. Crawford est revenu à la charge en quatrième avec un simple au champ centre qui a permis à Pablo Sandoval de marquer.

Le voltigeur de droite des Royals Lorenzo Cain a privé les Giants d'au moins un autre point en courant loin à sa droite pour capter un ballon de Pence et mettre fin à la cinquième manche avec deux coureurs sur les sentiers.

Shields a baissé pavillon contre Bumgarner pour une deuxième fois en une semaine. Il a accordé deux points, huit coups sûrs et un but sur balles en six manches.

Les Giants ont toutefois creusé l'écart en huitième, alors que la relève des Royals a craqué pour une rare fois depuis le début des éliminatoires. Kelvin Herrera a été débité de deux points mérités et Wade Davis d'un point non mérité, alors que Juan Perez a cogné un double de deux points avant de compléter son parcours sur un simple de Crawford.

Pence a ajouté un autre coup sûr lors de cette poussée et il est 9-en-19 depuis le début de la grande finale.

Avec une avance de cinq points, le gérant des Giants Bruce Bochy a décidé de laisser Bumgarner se présenter au bâton en huitième, confirmant qu'il serait de retour pour compléter le travail en neuvième.

«Oui, j'ai pensé à le retirer, mais il lançait tellement bien», a expliqué Bochy.

Le match no 6 aura lieu mardi à Kansas City. Jake Peavy sera le partant des Giants et il sera opposé à Yordano Ventura, du côté des Royals. Les Giants tenteront alors de devenir seulement la deuxième équipe de la Ligue nationale à gagner trois titres en cinq saisons.

«Nous avons hâte de retrouver nos partisans, a déclaré le gérant des Royals Ned Yost. Ça va être complètement fou.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer