Les Dodgers forcent la tenue d'un 7e match

Grâce à leur victoire, les Dodgers ont forcé... (Photo Jayne Kamin-Oncea, USA TODAY Sports)

Agrandir

Grâce à leur victoire, les Dodgers ont forcé la tenue d'un septième et ultime match qui sera disputé mercredi soir au Dodger Stadium.

Photo Jayne Kamin-Oncea, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Los Angeles

Chris Taylor et Corey Seager ont permis aux Dodgers de Los Angeles de venir de l'arrière pour l'emporter 3-1 face aux Astros de Houston, mardi soir, à l'occasion du sixième duel de la Série mondiale.

Justin Verlander semblait inébranlable, jusqu'à ce que la troupe de Dave Roberts relance la menace en sixième manche. Il a ainsi mis un terme à sa séquence de victoires (9-0) depuis son arrivée avec les Astros, qui tentaient de mettre la main sur la première Série mondiale de leur histoire.

> Le sommaire du match

Les Dodgers ont ainsi forcé la tenue d'un septième et ultime match qui sera disputé mercredi soir au Dodger Stadium. Yu Darvish sera le partant pour la formation californienne, qui tentera de remporter une première Série mondiale depuis 1988, tandis que Lance McCullers Fils lui donnera la réplique.

«C'est tout à fait approprié», a lancé le gérant des Dodgers, Dave Roberts.

Darvish a été chassé après deux manches lors du deuxième match de la série, lorsque McCullers a mené les Astros vers une victoire de 5-3.

«Deux équipes incroyables qui tentent d'atteindre le fil d'arrivée», a ajouté le gérant des Astros, A.J. Hinch.

Taylor et Seager ont capitalisé sur les rares écarts de conduite de Verlander pour raviver l'espoir chez les Dodgers, leur procurant une avance de 2-1 en sixième manche.

Joc Pederson a couronné la remontée en cognant un circuit en solo en septième pour procurer une avance de deux points aux Dodgers.

«J'ai tendance à oublier ce qui s'est passé dans ce genre de situations, a admis Perderson, qui a frappé son troisième circuit de la série. Je vais devoir regarder la séquence de nouveau pour voir ce que j'ai fait.»

Deux jours après avoir marqué 25 points de part et d'autre dans une victoire de 13-12 des Astros, ce sont plutôt les lanceurs qui ont dominé la rencontre.

Suite à un départ canon des deux lanceurs partants, les Astros ont cependant été en mesure de prendre les devants 1-0 en troisième manche, grâce à un circuit de George Springer, son quatrième de la série.

Springer a profité du deuxième coup sûr alloué par Rich Hill pour expédier sa balle dans les estrades du champ opposé alors qu'il y avait deux retraits. Il s'agissait de sa quatrième longue balle de la série.

Les Dodgers ont frappé à la porte en sixième manche.

Austin Barnes a amorcé la manche en claquant un simple en direction du champ gauche. Atteint par la balle de Verlander, Chase Utley s'est rendu tranquillement au premier but, permettant à Barnes d'avancer sur les sentiers.

Taylor a profité des deux coureurs pour envoyer une flèche au champ droit, inscrivant un double d'un point. Seager a enchaîné en frappant un ballon-sacrifice en direction de Josh Reddick pour donner les devants à la formation californienne.

Avec un compte de 1-2 en septième manche, Pederson a envoyé la balle de Joe Musgrove au champ gauche, permettant aux Dodgers de prendre une avance de 3-1.

«Nous nous sommes évidemment nourris des cris de la foule, s'est exclamé Taylor. Nous sentons que nous avons vraiment un gros avantage à domicile.»

La puissante relève des Dodgers a effectué le travail par la suite, n'accordant aucun point en quatre manches et un tiers de travail. Brandon Morrow a retiré Alex Bregman sur un roulant en cinquième manche, tandis que Tony Watson, qui s'est mérité la victoire, a forcé Gonzalez à frapper un ballon alors qu'il y avait deux retraits en sixième manche. Kenta Maeda a par la suite sorti les Dodgers du pétrin en septième face à Jose Altuve, leur permettant ainsi de conserver leur avance de 3-1.

Kenley Jansen a été parfait durant les deux dernières manches de la rencontre et a empêché les Astros de mettre la main sur la première Série mondiale de leur histoire.

«Nous avons mis beaucoup de pression en sixième et en septième manche et ils ont réussi à se sortir du pétrin, a poursuivi Hinch. Nous avions qu'une petite marge de manoeuvre, évidemment je leur donne beaucoup de crédit, mais j'aurais aimé qu'on explose.»

Verlander, qui a concédé deux points consécutifs en sixième manche, a retiré neuf frappeurs sur des prises.

«Avec Verlander au monticule, je croyais que nous étions foutus», a concédé Roberts.

En un peu plus de quatre manches de travail, Hill a quant à lui alloué quatre coups sûrs, un point mérité et un but sur balles, en plus de retirer cinq frappeurs sur des prises. Il a cependant été chassé du monticule en cinquième manche, après voir accordé un simple à Brian McCann et un double à Marwin Gonzalez, bien qu'il ait retiré Josh Reddick et Verlander sur des prises par la suite.

Jusqu'à présent, les deux équipes ont cogné 24 circuits dans cette Série mondiale; soit 10 du côté des Dodgers et 14 chez les Astros.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer