• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Bautista aide les Jays à battre les Yankees à son dernier match à Toronto 

Bautista aide les Jays à battre les Yankees à son dernier match à Toronto

Jose Bautista quitte le terrain en 9e manche... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Jose Bautista quitte le terrain en 9e manche sous les applaudissements de la foule.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Melissa Couto
La Presse Canadienne
Toronto

Jose Bautista a regardé en l'air, les larmes aux yeux, alors qu'il a repensé à son dernier tour de piste au Rogers Centre, en 9e manche.

«Je crois que les partisans l'attendaient et tu dois leur donner ce qu'ils veulent», a-t-il dit avec un sourire en coin.

Bautista a frappé deux coups sûrs et a produit un point en plus d'en inscrire un autre, aidant les Blue Jays de Toronto à vaincre les Yankees de New York 9-5, dimanche, dans ce qui était probablement son dernier match à domicile dans l'uniforme des Jays.

Chaque présence au bâton de Bautista a été saluée par de chaleureuses ovations.

Bautista a soutiré un but sur balles en troisième manche et a croisé le marbre sur un double de trois points de Russell Martin. Il a ensuite permis à Teoscar Hernandez de marquer en cognant un simple avec les buts remplis lors de la poussée de quatre points des Jays en quatrième manche.

À sa dernière présence au bâton, en huitième manche, Bautista a cogné un faible ballon.

Nommé six fois au match des étoiles et deux fois gagnant d'un Bâton d'argent, Bautista a été remplacé par Ezequiel Carrera au champ droit après que Roberto Osuna eut provoqué le premier retrait en neuvième. Bautista a fait l'accolade à chacun de ses coéquipiers et a salué la foule en rentrant dans l'abri.

Âgé de 36 ans, Bautista avait signé un contrat d'une saison avec les Blue Jays avant la campagne 2017. Le contrat était assorti d'une option mutuelle pour la saison 2018 - une option qui ne devrait pas être utilisée.

Bautista est arrivé à Toronto en 2008, alors qu'il était pratiquement inconnu, et il est devenu une vedette des Majeures. Il est également devenu la tête d'affiche du baseball au Canada.

«Je n'irais pas jusque-là, mais je vais prendre le compliment», a indiqué Buatista à propos de son impact à Toronto. «J'aime penser que j'ai aidé un petit peu.»

Bautista a commencé la rencontre en sautant sur le terrain seul, alors que ses coéquipiers avaient orchestré cette mise en scène sans qu'il ne le sache. Il a salué les 47 394 spectateurs lorsqu'il s'est installé au champ droit.

«C'était une idée commune. J'en avais discuté avec Kevin Pillar et Ryan Goins parce que nous voulions trouver une façon de le célébrer, a avoué le partant des Blue Jays Marcus Stroman. Nous avons décidé de le laisser courir seul sur le terrain. C'est spécial de voir à quel point les partisans et le Canada l'adorent.»

Stroman (13-8), qui portait un chandail de Bautista pendant l'échauffement, a accordé trois points, cinq coups sûrs et quatre buts sur balles en cinq manches et deux tiers.

Hernandez a amorcé la rencontre en cognant un circuit pour les Jays et Kendrys Morales a produit deux points.

Jaime Garcia (5-10) a oeuvré pendant seulement deux manches et un tiers. Il a été débité de cinq points sur quatre coups sûrs et trois buts sur balles.

Aaron Judge a claqué deux circuits et produit trois points pour les Yankees. Âgé de 25 ans, Judge est à un circuit du record de Mark McGwire établi en 1987 pour le plus grand nombre de longues balles claquées par une recrue.

Mais la journée appartenait à Bautista.

«L'attention était portée vers Jose aujourd'hui, sur ce qu'il a fait pour cette ville et ce pays, a affirmé le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Il a aidé à la reconstruction de cette équipe et il a été la tête d'affiche de la bonne façon.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer