Irma: la série Yankees-Rays déplacée au Citi Field

Le Baseball majeur a fait son choix: la série entre les Yankees de New York et... (Photo Anthony Gruppuso, USA Today Sports)

Agrandir

Photo Anthony Gruppuso, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Le Baseball majeur a fait son choix: la série entre les Yankees de New York et les Rays de Tampa Bay, qui doit être déplacée en raison de l'arrivée imminente de l'ouragan Irma en Floride, sera jouée au Citi Field de New York.

Les dirigeants de la MLB ont fait ce choix en raison de la disponibilité en nombre suffisant de chambres d'hôtel répondant aux normes établies par la convention collective, a fait savoir un porte-parole du circuit par courriel. En déplaçant le match à New York, il n'y a plus qu'une équipe à loger.

Les Rays agiront toujours comme équipe hôtesse de ces trois rencontres, qui seront disputées lundi et mardi soir, ainsi que mercredi après-midi.

D'autres villes comme Baltimore, Chicago et Pittsburgh ont été étudiées, selon ce qu'a rapporté MLB.com. Pas Montréal par contre.

Une personne proche du dossier avait confié à La Presse canadienne, jeudi, que la métropole québécoise avait de nouveau offert son aide au Baseball majeur, qui a poliment refusé son offre.

Un porte-parole du Bureau du commissaire avait toutefois fait savoir en fin de soirée que cette série ne serait pas disputée à Montréal.

Irma, un ouragan de catégorie 5, doit frapper la Floride dans la nuit de samedi à dimanche avec des vents de près de 300 km/h. Plus puissant ouragan jamais observé dans l'Atlantique, Irma a déjà fait au moins 10 morts et entraîné l'évacuation de 650 000 personnes dans le comté de Miami-Dade.

Le Baseball majeur a été forcé de chercher un site neutre puisque les Yankees ont refusé d'inverser les dates des deux séries restant à disputer entre les deux clubs. Les Rays doivent visiter les Yankees du 26 au 28 septembre, mais la formation du Bronx a estimé qu'il était injuste pour ceux qui ont prévu des voyages dans la métropole américaine à ces dates de ne plus présenter de matchs.

Montréal s'était aussi montrée prête à dépanner le Baseball majeur quand les Astros de Houston et les Rangers du Texas ont dû déplacer leur série en raison du passage de l'ouragan Harvey, la semaine dernière. Dans ce cas aussi, les Rangers avaient refusé d'inverser les dates d'une autre série contre les Astros et les trois rencontres avaient été disputées au Tropicana Field, domicile des Rays, du 29 au 31 août.

Moins de 15 000 spectateurs au total ont assisté à ces trois rencontres.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer