Les Blue Jays servent une correction de 17-2 aux Reds

Troy Tulowitzki a claqué un grand chelem, Justin Smoak a cogné un circuit de... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gregory Strong
Associated Press
Toronto

Troy Tulowitzki a claqué un grand chelem, Justin Smoak a cogné un circuit de deux points et Russell Martin en a frappé un de deux points, aidant les Blue Jays de Toronto à écraser les Reds de Cincinnati 17-2, lundi soir.

Martin a donné les devants aux Blue Jays en deuxième manche et Tulowitzki a ouvert les écluses quand il a vidé les sentiers en troisième. Smoak a permis à son équipe d'atteindre la dizaine dès la manche suivante.

Kendrys Morales, Smoak et Martin ont tous marqué trois points pour les Blue Jays (24-27), qui ont remporté six de leurs sept derniers matchs.

Devon Travis et Ezequiel Carrera ont tous deux placé quatre balles en lieu sûr. Marcus Stroman (6-2) a fait le travail pendant six manches et il mène les Blue Jays au chapitre des victoires. Il a concédé deux points et cinq coups sûrs.

«Ces parties sont très rares à ce niveau, a insisté le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Nous les apprécions quand elles passent.»

Le pointage final aurait pu être pire pour les Reds (24-26), car les Blue Jays ont laissé 13 coureurs sur les buts et ils ont obtenu 23 coups sûrs dans le match.

«Ç'aurait pu être pire, a mentionné le gérant des Reds, Bryan Price. Leur instructeur au troisième but a eu assez de pitié pour ne pas envoyer les joueurs au marbre.»

Le premier frappeur des Reds, Billy Hamilton, s'est servi de sa vitesse pour venir marquer le premier point de la partie, en première manche. Il s'est rendu sur les sentiers grâce à un amorti, il a volé le deuxième but avant de se rendre au troisième sur un optionnel. Il a finalement croisé la plaque à la suite d'un simple d'Adam Duvall.

En deuxième manche, un simple à l'avant-champ et deux buts sur balles par le partant des Reds Lisalverto Bonilla (0-3) ont rempli les sentiers pour Smoak. Il a solidement cogné une balle vers le premier coussin, mais malgré un beau jeu du Canadien Joey Votto, Josh Donaldson est venu marquer.

Martin a réussi à soutirer un but sur balles pour mettre fin à la soirée de travail de Bonilla. Tulowitzki a par la suite retroussé une offrande de Robert Stephenson pour réussir un quatrième grand chelem en carrière.

«J'ai obtenu un bon lancer à frapper et j'ai effectué un bon élan. Nous avons ouvert la machine par la suite», a indiqué Tulowitzki.

En quatrième manche, Jose Bautista et Morales se retrouvaient sur les sentiers que Smoak a claqué une 12e longue balle cette saison. Les Blue Jays ont ajouté trois points en cinquième et Tulowitzki s'est à nouveau présenté au marbre avec les coussins tous occupés, mais il a mis fin à la manche en étant retiré sur un optionnel.

Duvall a timidement réduit l'écart à 13-2 en étirant les bras en solo en sixième manche, mais son 14e circuit de la saison n'a pas amorcé la remontée des Reds.

L'équipe locale a ajouté deux points en septième manche et deux autres en huitième pour concrétiser cette convaincante victoire.

«Je ne suis pas surpris des succès de cette équipe, a affirmé Stroman. Je sais ce dont nous sommes capables. Nous avons conservé la même mentalité depuis le début. Nous sommes sur une bonne lancée maintenant.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer