Les Indians dévoilent une statue en honneur de Frank Robinson

«C'est une si belle journée et je ne... (Photo Tony Dejak, AP)

Agrandir

«C'est une si belle journée et je ne croyais pas en être témoin. Je n'aurais pas cru être vivant pour voir une telle chose se produire», a déclaré Frank Robinson lors d'une cérémonie avant la rencontre.

Photo Tony Dejak, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Herrick
Associated Press
CLEVELAND

Les Indians de Cleveland et Frank Robinson ont écrit une page d'histoire il y a quatre décennies. Ils l'ont célébrée à nouveau samedi.

Les Indians ont dévoilé une statue de Robinson avant leur match contre les Royals de Kansas City. Robinson est devenu le premier gérant afro-américain des Majeures lorsqu'il a pris les rênes de l'équipe.

«C'est une si belle journée et je ne croyais pas en être témoin, a-t-il déclaré lors d'une cérémonie avant la rencontre. Je n'aurais pas cru être vivant pour voir une telle chose se produire.»

Les Indians ont embauché Robinson au terme de la saison 1974 et il a effectué ses débuts le 8 avril 1975. Toujours actif en tant que joueur, il a rendu la journée encore plus mémorable en frappant un circuit à sa première présence au bâton.

La statue montre Robinson en train de tenir un carton sur lequel il est inscrit la formation de départ de cette partie contre les Yankees de New York. Il agissait à titre de frappeur désigné et il occupait le deuxième rang de l'ordre au bâton.

Robinson s'est joint aux Indians en tant que joueur à la fin de la saison 1974 et il affirme avoir accepté le poste de gérant le 3 octobre.

«J'avais une décision à prendre et je l'ai prise, a-t-il dit. C'était pour le mieux et je suis fier de l'avoir fait.»

La statue de Robinson se trouvera au Heritage Park, situé à l'arrière des gradins du champ centre au Progressive Field. Il sera possible de l'observer aux côtés des statues de Bob Feller, Jim Thome et Larry Doby. Doby est devenu le premier joueur afro-américain de l'Américaine, en 1947.

Robinson a maintenu un dossier de 186-189 en trois saisons à la barre des Indians. Il a aussi été le gérant des Giants de San Francisco, des Orioles de Baltimore, des Expos de Montréal et des Nationals de Washington.

En tant que joueur, Robinson a obtenu 2943 coups sûrs et il a claqué 586 longues balles dans les Majeures, avec les Indians, les Reds de Cincinnati, les Orioles de Baltimore, les Dodgers de Los Angeles et les Angels de la Californie. Il a été intronisé au Temple de la renommée du Baseball majeur en 1982.

Hank Aaron, le roi des circuits de 1974 à 2007, était présent à la cérémonie. Sharon Robinson, la fille de Jackie Robinson, faisait également partie des spectateurs. Robinson est devenu le premier joueur afro-américain des Majeures, en 1947.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer