Les Blue Jays évitent le balayage face aux Orioles

Devon Travis est félicité par Kendrys Morales et... (PHOTO Gail Burton, ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Devon Travis est félicité par Kendrys Morales et Justin Smoak après avoir claqué un circuit de trois points.

PHOTO Gail Burton, ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Ginsburg
La Presse Canadienne
BALTIMORE

Marco Estrada a égalé un sommet personnel en carrière avec une performance de 12 retraits au bâton, Devon Travis a cogné un circuit de trois points et les Blue Jays de Toronto ont vaincu les Orioles de Baltimore 3-1 dimanche après-midi.

Travis a frappé son deuxième circuit de la saison en première manche contre le partant Wade Miley (1-2), après une erreur du deuxième-but Jonathan Schoop sur un roulant de Kendrys Morales, commise après deux retraits, et un simple de Justin Smoak.

Travis a connu un sixième match avec au moins deux coups sûrs à ses sept derniers départs. Durant cette période, il a obtenu 15 coups sûrs en 28 présences au bâton et a fait grimper sa moyenne de ,072 points, à ,239.

Ces trois points non mérités ont permis aux Blue Jays d'éviter l'affront d'un balayage de leur série de trois matchs, et leur ont procuré une deuxième victoire en neuf rencontres contre les Orioles cette saison.

Estrada (3-2) a concédé un point, cinq coups sûrs et un but sur balles en sept manches et deux tiers. Sa seule autre sortie de 12 retraits sur des prises remonte au 26 juin 2012, contre les Reds de Cincinnati.

Le droitier des Blue Jays affiche un dossier de 5-1 contre les Orioles, incluant une fiche de 1-0 et une moyenne de points mérités de 1,33 en trois départs en 2017.

Joe Smith a retiré Chris Davis sur des prises avec deux coureurs sur les sentiers en huitième, et Roberto Osuna a obtenu les trois retraits nécessaires en neuvième manche pour son sixième sauvetage de la saison.

Le seul point des Orioles a été le résultat d'un circuit d'Adam Jones par-dessus la clôture du champ gauche en quatrième manche.

Pour Jones, il s'agissait d'une 124e longue balle en carrière au Camden Yards, ce qui lui permet de rejoindre Rafael Palmeiro pour le plus grand nombre de circuits dans l'histoire du domicile des Orioles.

Jones a obtenu trois coups sûrs en quatre visites à la plaque.

Miley, qui n'a pas gagné depuis le 14 avril, a accordé six coups sûrs en sept manches.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer