Tim Raines sera honoré deux fois plutôt qu'une

Tim Raines fera son entrée au Temple de... (Photo Paul Chiasson, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Tim Raines fera son entrée au Temple de la renommée du baseball en juillet prochain.

Photo Paul Chiasson, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ancien voltigeur des Expos Tim Raines sera honoré deux fois plutôt qu'une pour son entrée au Temple de la renommée, les 30 et 31 mars. On savait qu'une cérémonie spéciale aurait lieu au Stade olympique avant le match préparatoire du vendredi opposant les Blue Jays de Toronto aux Pirates de Pittsburgh.

Mais la veille, le Canadien aura sa propre cérémonie d'avant-match en hommage à «Rock» tout juste avant son match contre les Panthers de la Floride.

Selon Jacques Aubé, président d'evenko, l'annonce d'un hommage à Raines au Stade olympique a favorisé la vente de billets pour la quatrième édition des matchs préparatoires des Blue Jays présentés à Montréal.

«Au niveau des ventes, ça va super bien, affirme-t-il. C'est évident que les Pirates, ce ne sont pas les Red Sox de Boston, mais on s'attend à terminer nos ventes au niveau où c'était face aux Reds de Cincinnati et aux Mets de New York.»

À l'heure actuelle, 76 000 billets ont été vendus, mais M. Aubé soutient que le rythme des ventes est le même que les années précédentes.

«Il y a quatre ans, je ne me serais jamais imaginé qu'on puisse avoir quatre années de bon baseball. C'est une autre belle réussite.»

À noter que le samedi, ce sont les Québécois ayant joué dans les ligues majeures qui seront salués. Claude Raymond, Denis Boucher, Derek Aucoin et Raymond Daviault ont confirmé leur présence, mais evenko attend toujours des nouvelles d'Éric Gagné. 

Il faut dire que ce dernier a été occupé récemment avec la Classique mondiale de baseball et qu'il aspire toujours à se trouver du boulot et à effectuer un retour dans les majeures au cours des prochaines semaines.

Encore l'événement

Le retour du baseball majeur à Montréal est une oeuvre de long labeur, et les nouvelles dans ce dossier sortent au compte-gouttes. Les ligues majeures se sont entendues sur un nouveau contrat de travail, ce qui était une étape obligée dans l'oeil du commissaire Rob Manfred avant que ses rêves d'expansion puissent être davantage considérés.

Mais pendant que les hommes d'affaires d'ici s'activent en coulisses, c'est fort tranquille sur la place publique. Jacques Aubé est demeuré circonspect par rapport à l'implication que pourrait avoir evenko au sein du consortium intéressé à ramener les Expos. Même la possibilité qu'il puisse un jour organiser la présentation de matchs de saison des Blue Jays, et non plus des matchs de camp d'entraînement, ne semble pas être passée à l'étape suivante.

Si l'on se fie aux chiffres d'evenko, toutefois, l'engouement pour les matchs préparatoires ne semble pas s'essouffler. Montréal a toujours eu la réputation d'être une ville d'événements, et celui-ci continue d'attirer les foules.

«Les gens de Montréal cherchent les bons événements, précise M. Aubé, dont l'entreprise vient au 16e rang des plus importantes en matière de promotion en sports et divertissements dans le monde.

«Si un artiste fait un mauvais spectacle, la fois suivante, je vais avoir plus de misère à vendre son spectacle. Les gens sont exigeants, ils veulent voir un bon show et ils veulent voir de bonnes équipes.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer