Kendrys Morales signe un contrat avec les Blue Jays

Kendrys Morales... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Kendrys Morales

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les Blue Jays de Toronto et le frappeur désigné et joueur autonome Kendrys Morales ont confirmé leur association, vendredi.

Plusieurs médias ont rapporté la semaine dernière que les deux parties avaient convenu d'un contrat de trois ans et 33 millions $ US.

Âgé de 33 ans, Morales a disputé 10 saisons dans le Baseball majeur avec les Angels de Los Angeles, les Mariners de Seattle, les Twins du Minnesota et les Royals de Kansas City.

Il a maintenu une moyenne de ,263 avec 30 circuits et 93 points produits avec les Royals en 2016.

En carrière, il a frappé pour ,275 avec 132 circuits, soit une moyenne de 21 par 162 matchs joués.

Il a participé aux séries éliminatoires quatre fois, dont trois années d'affilée, de 2007 à 2009, avec les Angels, et a gagné la Série mondiale avec les Royals en 2015.

Encarnacion et Bautista encore dans la mire 

L'arrivée de Kendrys Morales ne veut pas nécessairement dire que c'est la fin d'Edwin Encarnacion à Toronto, mais les chances de revoir le populaire frappeur dans l'uniforme des Blue Jays s'amoindrissent.

Quelques heures après l'ajout de Morales au sein de l'équipe, le directeur général des Blue Jays, Ross Atkins, a laissé savoir que les discussions avec Encarnacion «étaient toujours en cours».

«Il y a plusieurs occasions qui se présentent par elles-mêmes et dans le cas de Kendrys, nous aimions les termes du contrat. C'est un joueur que nous voulions aller chercher et ça rend notre équipe meilleure», a affirmé Atkins, vendredi.

Morales a signé un contrat de trois ans d'une valeur de 33 millions $ US. Le vétéran de 33 ans a disputé 10 saisons dans le Baseball majeur avec les Angels de Los Angeles, les Mariners de Seattle, les Twins du Minnesota et les Royals de Kansas City.

Les gros points d'interrogation de la saison morte des Blue Jays concernent Jose Bautista et Encarnacion, qui a produit un des jeux les plus spectaculaires des séries lorsqu'il a claqué une longue balle victorieuse, en 11e manche, lors du match éliminatoire de l'Américaine contre les Orioles de Baltimore.

À propos de Bautista, également joueur autonome, Atkins a indiqué que l'ajout de Morales n'avait aucune incidence sur l'argent disponible ou l'intérêt envers lui.

«Nous avons encore le sentiment que les deux joueurs peuvent revenir avec nous, mais quand tu t'entends avec un joueur comme Kendrys Morales, ça diminue les chances de revoir Edwin dans notre formation. Ça n'enlève toutefois pas la possibilité de lui faire signer un contrat», a mentionné Atkins.

Le directeur général a également dit de Morales qu'il était un joueur très respecté à travers les Majeures et qu'il y allait bien s'insérer au sein des Blue Jays.

Ce dernier arrive une semaine après que les Jays eurent offert un contrat de sept ans et 22 millions $ US à Lourdes Gurriel fils, le petit frère de Yulieski Gurriel, des Astros de Houston.

«Pour la plupart des joueurs cubains avec qui j'ai interagi dans ma carrière, c'est toujours difficile émotionnellement parce que ça implique de quitter le pays et de ne pas voir sa famille avant un bon bout de temps», a fait valoir Atkins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer