Ezequiel Carrera procure la victoire aux Blue Jays

Ezequiel Carrera (à droite) a brisé l'égalité avec... (Photo Nathan Denette, PC)

Agrandir

Ezequiel Carrera (à droite) a brisé l'égalité avec un circuit en solo en huitième manche.

Photo Nathan Denette, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Melissa Couto
La Presse Canadienne
Toronto

Roberto Osuna et Russell Martin croyaient que le haut ballon de Steven Souza fils en neuvième manche terminerait sa course dans les gradins du champ extérieur. Ezequiel Carrera croyait que le sien en huitième aboutirait hors-ligne.

Heureusement pour les Blue Jays de Toronto, les trois hommes se sont trompés.

Carrera a brisé l'égalité avec une claque en solo en huitième et Osuna a sauvé les meubles pour enregistrer son 32e sauvetage de la campagne, lundi soir, dans la courte victoire de 3-2 des Blue Jays contre les Rays de Tampa Bay.

> Le sommaire du match

Les bancs et les enclos se sont brièvement vidés après le dernier retrait du match - un ballon de routine au champ centre. Les choses sont rapidement rentrées dans l'ordre et les deux équipes ont retraité vers leur vestiaire respectif.

Martin a déclaré peu de temps après le match qu'il avait été l'instigateur de l'incident bien malgré lui parce qu'il avait dit à Souza fils qu'il croyait que la balle quitterait la surface de jeu.

«Il n'y a pas d'histoire là, a assuré Martin. Je lui ai dit qu'il avait frappé la balle d'aplomb et il n'a pas bien compris ce que je lui disais... et avant même que je puisse répéter, les deux équipes étaient sur le terrain dans une mêlée.

«Je lui ai parlé après l'incident et tout est correct. Il n'y a rien qui cloche entre nous.»

Troy Tulowitzki a rapidement quitté son poste à l'arrêt-court au milieu de la confusion. Souza fils a indiqué qu'il n'avait pas apprécié sa réaction.

«Troy a sauté dans la mêlée et a dit des choses qui n'étaient pas nécessaires», a-t-il mentionné.

Osuna, qui avait célébré son sauvetage un frappeur plus tôt avant de réaliser que Martin avait échappé ce qui devait être une troisième prise, a dû retenir son souffle alors qu'il observait Kevin Pillar se déplacer au champ extérieur pour capter le ballon de Souza fils.

Au bout du compte, le joueur de 21 ans a dit que ça n'avait rien changé.

«Pour être franc avec vous, je croyais que c'était un circuit, a-t-il évoqué. Quand j'ai vu Pillar reculer, puis reculer, puis reculer encore en direction de la clôture, je me suis dit: "Oh non!" Mais il a capté la balle et nous avons gagné. C'est tout.»

Carrera, appelé à titre de frappeur suppléant, a expédié la balle rapide de Brad Boxberger (3-1) au-dessus de la clôture du champ gauche. Il s'agissait du premier circuit d'un frappeur suppléant des Blue Jays depuis celui de Carrera le 25 juillet dernier, dans un match contre les Mariners à Seattle.

Jason Grilli (6-5) a obtenu la victoire et Jose Bautista a frappé une longue balle de deux points pour les Blue Jays (79-64), qui connaissent leur lot d'ennuis depuis le début du mois.

Les Torontois ont entamé cette série en ayant perdu leurs trois dernières - une première cette saison -, et cette séquence a débuté lorsqu'ils ont subi deux défaites en trois matchs contre les Rays à Tampa Bay au début du mois.

Ils ont occupé seuls le premier rang de la section Est de la Ligue américaine jusqu'au 5 septembre, mais accusaient deux matchs de retard sur les Red Sox de Boston avant l'affrontement de lundi soir.

Evan Longoria et Brad Miller ont riposté avec un circuit en solo chacun pour les Rays (60-83).

> Consultez les classements du Baseball majeur

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer