• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Quatre coups sûrs pour Devon Travis et une victoire pour les Blue Jays 

Quatre coups sûrs pour Devon Travis et une victoire pour les Blue Jays

Devon Travis... (Photo Dan Hamilton, USA Today Sports)

Agrandir

Devon Travis

Photo Dan Hamilton, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonas Siegel
La Presse Canadienne
Toronto

Devon Travis a connu le meilleur match de sa carrière avec quatre coups afin de sonner le réveil de l'attaque des Blue Jays de Toronto qui ont vaincu les Rays de Tampa Bay 7-5, lundi.

Travis a cogné un triple et trois simples, le dernier a rompu l'égalité en septième manche.

En raison de la défaite des Orioles de Baltimore à Oakland, les Blues Jays et les Orioles sont à égalité au sommet de la section est de la Ligue américaine.

Le joueur âgé de 25 ans frappe pour une moyenne de ,371 (33-89) à ses 12 derniers matchs comme premier frappeur de l'alignement.

«Je crois qu'il est tout simplement en train d'éclore», a dit le gérant des Blue Jays, John Gibbons.

«Il a tout pour lui, confirme R.A. Dickey, qui était le partant de l'équipe. Il a un bon sens du baseball. Il est difficile à retirer. C'est un super coéquipier. Nous sommes bénis d'avoir quelqu'un comme lui au sein de cette équipe.»

Après le simple de Travis avec les buts remplis en septième, Jose Bautista a cogné un double bon pour deux points pour placer les Blue Jays en avant pour de bon.

Les frappeurs de l'équipe torontoise se sont fait entendre après un périple à l'étranger (4-3) durant lequel l'équipe n'a guère inscrit de points (17 en sept matchs). Les sept points de lundi représentent un sommet pour le club depuis le début du mois et ils ont permis de mettre un terme à une courte séquence de deux défaites.

Travis doit en partie son triple à ses jambes. Il a cru un instant que le voltigeur de droite Mikie Mahtook avant une chance de capter la balle, mais ce ne fut pas le cas et elle s'est rendu jusqu'à la clôture.

«Quand elle est tombée, c'est devenu un sprint pour moi», a dit  Travis en parlant du premier triple de sa carrière.

Le 31e circuit de la saison d'Edwin Encarnacion aux dépens du partant Jake Odorizzi était le 299e de sa carrière. Ce circuit d'Encarnacion était, curieusement, le 17e de suite frappé en solo par un joueur des Blue Jays.

Joaquin Benoit (2-1) a remporté la décision en relève à R.A. Dickey. Xavier Cedeno (3-4) a encaissé le revers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer