• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Le Baseball majeur a dépensé plus d'argent pour ses jeunes espoirs en 2015 

Le Baseball majeur a dépensé plus d'argent pour ses jeunes espoirs en 2015

Les équipes du Baseball majeur ont augmenté de façon significative les sommes... (PHOTO CHARLIE RIEDEL, ARCHIVES AP)

Agrandir

PHOTO CHARLIE RIEDEL, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ronald Blum
Associated Press

Les équipes du Baseball majeur ont augmenté de façon significative les sommes versées aux jeunes joueurs l'année dernière, lorsque plusieurs espoirs cubains ont obtenu des ententes lucratives. Néanmoins, le pourcentage total des revenus consacrés aux joueurs est resté relativement stable depuis une décennie.

Les données financières fournies par le Baseball majeur à l'Associated Press montrent que les joueurs des Ligues majeures se partagent un revenu net entre 48,5 % et 51,7 % chaque année depuis 2006.

L'argent dépensé pour les joueurs amateurs et des ligues mineures a toutefois grimpé de 29 % l'année dernière. En comptabilisant les bonis à la signature des joueurs amateurs et les salaires des ligues mineures, les revenus consacrés aux joueurs ont varié de 53,7 % en 2012 à 57,5 % l'année dernière.

«Les données montrent que le pourcentage des revenus versés aux joueurs a été assez stable, a déclaré Dan Halem, le directeur des affaires juridiques de MLB. De toute évidence, c'est un marché libre et les clubs peuvent dépenser le montant de leur choix. Nous avons été témoins d'une légère hausse des dépenses du côté amateur. Au niveau des Ligues majeures, ça fluctue légèrement vers le haut et vers le bas, mais c'est resté assez stable.»

Scott Boras, le plus important agent de joueurs, avait déclaré lors de la réunion des directeurs généraux en novembre que les revenus perçus par les joueurs avaient chuté à 43 %. Boras inclut aussi les revenus bruts de Major League Baseball Advanced Media (MLBAM), formé en 2000, et du Réseau MLB, lancé en 2009 et détenu aux deux tiers par le Baseball majeur. Les dépenses de fonctionnement de ces entités sont déduites pour déterminer leurs revenus nets.

À sa dernière saison comme commissaire du baseball, Bud Selig avait déclaré que les revenus dépasseraient les 9 milliards US, mais il s'agissait d'un montant brut.

«Nous croyons que l'utilisation du bénéfice net de MLBAM et du réseau MLB est appropriée pour évaluer le pourcentage des revenus que les propriétaires verse aux joueurs, a déclaré Halem. Les propriétaires ne peuvent dépenser que les bénéfices nets de ces activités, et non pas les revenus bruts qu'ils n'ont jamais touchés.»

Le Baseball majeur a déclaré que les revenus nets ont grimpé de 7,16 milliards en 2013, à 7,79 milliards en 2014 et à 8,15 milliards l'année dernière.

Les sommes consacrées aux joueurs des Ligues majeures ont grimpé de 3,59 milliards en 2013 à 3,87 milliards en 2014 et à 4,15 milliards l'année dernière. Les montants alloués aux joueurs amateurs et des ligues mineures étaient de 420 millions annuellement en 2013 et 2014, puis ils sont passés à 540 millions l'année dernière, quand plusieurs transfuges cubains et de jeunes Dominicains ont touché de gros bonis à la signature.

Les Red Sox de Boston ont ainsi déboursé 31,5 millions seulement pour Yoan Moncada, un joueur de deuxième but Cubain âgé de 19 ans. Trois autres espoirs cubains ont accepté des bonis de 8 millions ou plus: le lanceur Yoan Lopez des Diamondbacks de l'Arizona, le joueur d'arrêt-court Roberto Baldoquin des Angels de Los Angeles et le lanceur Pablo Fernandez des Dodgers de Los Angeles.

L'Association des joueurs a accès aux chiffres du Baseball majeur et le directeur exécutif du syndicat, Tony Clark, a décrit le pourcentage des revenus consacrés aux joueurs comme «assez stable».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer