Négociations avec Bautista: le DG des Jays reste muet

Le directeur général des Blue Jays de Toronto, Ross... (Photo Dan Hamilton, archives USA Today)

Agrandir

Le directeur général des Blue Jays de Toronto, Ross Atkins.

Photo Dan Hamilton, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Dunedin, Floride

Le nouveau directeur général des Blue Jays de Toronto, Ross Atkins, n'a pas voulu se pencher sur les commentaires de Jose Bautista quant à l'offre que devraient lui faire les Blue Jays pour conserver ses services au terme de la saison 2016.

Une journée après que Bautista eut déclaré que lui et son agent avaient indiqué à l'équipe quel genre d'entente il désirait, il y a deux semaines, Atkins a affirmé «qu'il n'avait pas besoin de négocier publiquement et que les informations n'émaneraient pas de la direction.»

«Pour moi, ce n'est pas flou, a affirmé Atkins, mardi. Pour moi, c'est très clair que nous avons communiqué de manière précise et efficace. Il n'y a pas d'ambiguïté. Nous pouvons nous concentrer sur le baseball et Jose est d'accord avec ça.»

Bautista empochera 14 millions $ cette année après que les Blue Jays eurent exercé l'année d'option sur le contrat actuel du voltigeur. Il peut toujours devenir joueur autonome après la Série mondiale. Le joueur de 35 ans a frappé 40 circuits et a produit 114 points la saison dernière alors que les Jays ont décroché le titre de l'Est de l'Américaine et atteint les séries pour la première fois depuis leur conquête de la Série mondiale en 1993.

Bautista a dit avoir informé l'état-major qu'il s'attend «à être payé selon la valeur du marché». Atkins a décrit les échanges comme étant «incroyables» et a loué l'éthique de travail de son joueur étoile.

«J'aime être autour de lui, a expliqué Atkins. J'aime parler de baseball avec lui. J'aime l'entendre parler de sa carrière. Ça me motive.»

Le voltigeur Michael Saunders a dit avoir rencontré Atkins et le gérant John Gibbons pour discuter des rumeurs qui l'envoient avec les Angels de Los Angeles dans un échange à trois équipes avec les Reds de Cincinnati.

«C'est l'élément humain de la chose, a expliqué Saunders. Ils se sont assurés que je ne porte pas attention à ces rumeurs et ils m'ont dit que ce n'étaient que des rumeurs et rien de plus. Je m'attends à être un Jay, ils veulent que je sois un Jay et c'est ma manière d'aborder le camp d'entraînement.»

Saunders, qui n'a joué que neuf matchs la saison dernière en raison d'une blessure au genou, a pris part aux entraînements mardi. Atkins a refusé d'entrer dans les détails.

«Il y a beaucoup de rumeurs, de discussions, a-t-il dit. Nous en avons constamment. Je ne peux rien commenter.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer