Dusty Baker nommé gérant des Nationals

Dusty Baker avait été congédié par les Reds... (Photo Gene J. Puskar, archives AP)

Agrandir

Dusty Baker avait été congédié par les Reds de Cincinnati en 2013.

Photo Gene J. Puskar, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Howard Fendrich
Associated Press
Washington

Dusty Baker est le nouveau gérant des Nationals de Washington, évitant au Baseball majeur de connaître ce qui aurait pu devenir sa première saison depuis 1988 sans aucun Afro-Américain à la barre d'une équipe.

Les Nationals ont fait l'annonce de l'embauche de Baker presque un mois après le congédiement de Matt Williams, dont le manque d'expérience s'est révélé un problème alors que l'équipe a raté les éliminatoires.

En Baker, âgé de 66 ans, les Nationals misent sur quelqu'un qui compte 20 saisons d'expérience comme gérant dans les Ligues majeures et dont le palmarès de 1671 victoires et 1504 défaites - un taux d'efficacité de 52,6 pour cent - constitue le deuxième plus éloquent de tous les gérants actifs.

Il a guidé les Giants de San Francisco à la Série mondiale en 2002, où ils se sont inclinés devant les Angels de Los Angeles, et il a atteint les éliminatoires une demi-douzaine d'autres fois. Baker a également dirigé les Cubs de Chicago et, plus récemment, les Reds de Cincinnati, qui l'ont congédié en 2013.

Baker a été nommé gérant de l'année de la Ligue nationale en 1993, 1997 et 2000.

Le directeur général des Nationals, Mike Rizzo, a indiqué la porte de sortie à Williams au lendemain de la fin de la saison régulière où l'équipe, qui avait des aspirations de Série mondiale, a affiché un dossier d'à peine au-dessus de .500 (83-79), sept matchs derrière les Mets de New York dans la section Est de la Ligue nationale.

Williams n'avait jamais agi comme gérant au niveau des Ligues majeures avant d'obtenir cette opportunité pour la saison 2014, lorsque les Nationals ont remporté le championnat de section et il a été nommé gérant de l'année dans la Ligue nationale.

Il a connu une saison 2015 ponctuée de défaites, de discorde et d'une scène embarrassante lorsque Bryce Harper, joueur par excellence de la Ligue nationale, et son coéquipier Jonathan Papelbon en sont presque venus aux coups dans l'abri après l'élimination de l'équipe de la course aux éliminatoires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer