Don Mattingly officiellement nommé gérant des Marlins

Le nouveau gérant des Marlins de Miami, Don... (Photo Wilfredo Lee, AP)

Agrandir

Le nouveau gérant des Marlins de Miami, Don Mattingly, a serré la main du président de l'équipe, David Samson, après sa conférence de presse, lundi.

Photo Wilfredo Lee, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steven Wine
Associated Press
Miami

Don Mattingly veut mettre fin à la valse des gérants chez les Marlins de Miami.

«J'ai signé une entente de quatre ans, a-t-il précisé en conférence de presse. J'envisage d'être ici au moins 10 ans.»

Il s'agirait d'un grand changement pour les Marlins puisque Mattingly devient leur septième gérant depuis juin 2010.

L'embauche de Mattingly a été annoncée la semaine dernière mais la conférence de presse a été retardée jusqu'à la fin de la Série mondiale.

«Nous nous sommes engagés pour que ce soit la dernière conférence de presse pour annoncer la nomination d'un gérant, a déclaré le président de l'équipe, David Samson. Nous en avons trop fait.»

Mattingly a quitté son poste avec les Dodgers de Los Angeles le mois dernier. Avec ce changement de décor, il devra s'adapter puisqu'il ne disposera pas des mêmes ressources financières. Les Dodgers occupent le premier rang dans les Ligues majeures jusqu'ici cette année avec une masse salariale de 289,6 millions US à la fin de la saison régulière. Les Marlins se classent derniers à 64,9 millions et ils n'envisagent qu'une légère hausse de ce montant en 2016.

Mattingly a affirmé que ce budget serré ne le dérange pas.

«Le consensus dans le monde du baseball, c'est que ce club est talentueux avec un bon noyau de joueurs qui ont l'opportunité de se développer, a-t-il mentionné. Pour moi, c'est la seule chose qui compte, avoir l'occasion de développer, d'enseigner et de bâtir un club de jeunes et de les guider vers la victoire et un championnat.»

Les Marlins ont compilé un palmarès de 71-91 cette année, leur sixième saison perdante consécutive, mais ils ont été accablés par les blessures. Parmi les meneurs de l'équipe, on note le frappeur de puissance Giancarlo Stanton, l'as lanceur Jose Fernandez et le champion frappeur de la Ligue nationale Dee Gordon.

Mattingly a compilé un dossier de 446-363 en cinq ans avec les Dodgers, qui ont remporté le championnat de la section Ouest de la Ligue nationale au cours des trois dernières saisons. Mais ils ont été limités à une fiche de 8-11 en éliminatoires et n'ont jamais atteint la Série mondiale.

Il devient le premier gérant de grande notoriété embauché par Jeffrey Loria depuis Ozzie Guillen il y a quatre ans. Guillen avait été congédié après une seule saison difficile et son contrat de quatre ans vient tout juste de venir à échéance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer