Les Blue Jays au bord du gouffre

Le lanceur partant des Blue Jays R.A. Dickey... (Photo John E. Sokolowski, USA Today)

Agrandir

Le lanceur partant des Blue Jays R.A. Dickey a été chassé après seulement une manche et deux tiers, ayant accordé cinq points aux Royals.

Photo John E. Sokolowski, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Lorenzo Cain a produit trois points avec deux simples alors que les Royals de Kansas City ont pulvérisé les Blue Jays de Toronto 14-2, mardi, prenant ainsi l'avance 3-1 dans la série de championnat de l'Américaine.

Cain a aussi volé un but. En incluant l'an dernier, le voltigeur de centre a logé la balle en lieu sûr à ses 13 derniers matchs en séries.

> Le sommaire du match

Alex Rios et Ben Zobrist ont frappé des circuits pour les Royals, qui sont à une victoire de rester les champions de la ligue.

Le cinquième match sera présenté mercredi, encore une fois au Rogers Centre, encore une fois à 16h.

«Ce sera un match qu'on ne peut pas se permettre de perdre, mais les gars sont habitués à ce genre de pression, a dit le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Ils vont laisser le reste derrière et ils vont être prêts.»

Marco Estrada sera confronté à Edinson Volquez. Un gain des Torontois voudrait dire que la série se poursuivrait au Missouri.

Les Jays ont échappé leurs deux premiers matches contre le Texas au tour précédent. Après avoir fait tourner le vent, ils ont été battus deux fois au Kauffman Stadium avant de signer un gain de 11-8, lundi.

Les Blue Jays tentent de devenir la troisième équipe à effacer deux retards de 0-2 en séries la même année. Les Royals l'ont réussi en 1985, quatre ans après les Dodgers de Los Angeles.

Le premier frappeur des visiteurs, Alcides Escobar, a fourni deux ballons sacrifices et un simple de deux points. L'arrêt-court du Venezuela domine les clubs restants avec 15 coups sûrs lors des présentes séries.

Au grand dam des 49 501 spectateurs, les Royals ont pris les devants 5-0 après seulement deux manches, résultat des largesses de R. A. Dickey. Ce dernier a été chassé après une manche et deux tiers, ayant permis cinq points, quatre coups sûrs et deux buts sur balles.

«Sa balle papillon m'a semblé avoir beaucoup de mouvement. C'est au niveau de la précision de ses tirs que ça ne fonctionnait pas du tout», a dit Gibbons.

La première manche a été un cauchemar pour les Blue Jays et leurs partisans, les Royals y inscrivant quatre points, dont un sur une balle passée au dossier de Russell Martin.

Suite à la mauvaise sortie de Dickey, Liam Hendriks a été superbe pendant quatre manches et un tiers, limitant l'adversaire à un simple de Rios.

Le lanceur partant des Royals, Chris Young, a permis deux points et trois coups sûrs en quatre manches et deux tiers. Il a retiré quatre frappeurs au bâton.

Pour l'ensemble du match, les hommes de Gibbons ont été limités à sept coups sûrs, incluant deux simples du premier frappeur, Ben Revere.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer