L'attaque des Blue Jays explose

Josh Donaldson célèbre son circuit de deux points... (Photo: PC)

Agrandir

Josh Donaldson célèbre son circuit de deux points claqué en troisième manche.

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Troy Tulowitzki a frappé un circuit de trois points et les Blue Jays de Toronto ont prévalu 11-8 face à Kansas City, lundi, réduisant ainsi l'avance des Royals à 2-1 dans la série de championnat de l'Américaine.

Le joueur d'arrêt-court a cogné la balle au-delà du champ centre en troisième, plaçant alors Toronto aux commandes 6-2.

> Le sommaire du match

Tulowitzki a été accueilli au marbre par Edwin Encarnacion et Chris Colabello, qui avaient obtenu un simple et un but sur balles, respectivement.

C'était le deuxième circuit de «Tulo» lors des présentes séries, après sa longue balle de deux points dans le troisième match contre le Texas.

Après le circuit de trois points, Russell Martin a soutiré un but sur balles avant de marquer sur un double de Kevin Pillar. Cela a mis fin à la soirée de Johnny Cueto, qui a permis sept points, six coups sûrs et quatre buts sur balles en deux manches.

Kris Medlen a obtenu deux retraits, mais Josh Donaldson a ensuite cogné un circuit de deux points.

Ryan Goins a fourni un circuit en solo pour les Jays, qui auront la chance de créer l'impasse dans la série mardi soir, au Rogers Centre. Les lanceurs partants seront Chris Young et R.A. Dickey.

Marcus Stroman a donné quatre points et 11 coups sûrs en six manches et un tiers, disposant d'un frappeur au bâton. Il a accordé un but sur balles et fait un mauvais lancer, cette dernière bourde coûtant un point.

Jose Bautista a célébré ses 35 ans avec une victoire des siens et un simple opportun, produisant ainsi le 11e point des Blue Jays.

Dans la foule de 49 751 personnes se trouvaient notamment Kyle Lowry et DeMar DeRozan, des Raptors.

Les Royals ont vendu chèrement leur peau avec quatre points en neuvième, incluant deux sur un circuit de Kendrys Morales.

«Nous avion désespérément besoin d'un gros match en attaque, a dit le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Avec leur fin de match, tous nos points ont été les bienvenus. Ça n'a pas été une victoire facile.»

Les Jays menaient 9-2 après trois manches, mais le début de match a été cahoteux pour les hommes de Gibbons.

Alcides Escobar a obtenu un triple comme premier frappeur du match. Sa frappe au champ droit n'a pu être captée par Bautista, qui a plongé en vain, et Ben Zobrist n'a pas tardé à donner l'avance aux Royals avec un roulant au deuxième coussin.

Les Jays se sont toutefois regroupés en deuxième. Tulowitzki a frappé un simple, puis Martin a été atteint. Un optionnel de Pillar a placé des coureurs aux extrémités, puis Goins a livré la marchandise avec un simple de deux points, au champ opposé. Une belle glissade de Pillar lui a valu d'être sauf de justesse.

Goins, qui avait filé jusqu'au deuxième but sur le relais, est ensuite venu marquer sur le simple de Donaldson, doublant ainsi la priorité des Jays.

Les Royals ont réduit l'avance torontoise à 3-2 en début de troisième, à l'aide d'un optionnel d'Eric Hosmer. Zobrist a croisé le marbre, lui qui avait raté de peu un circuit pour se contenter d'un double au champ centre, quelques minutes plus tôt.

Les Blue Jays ont toutefois filé vers la victoire après une troisième manche de six points.

«Dans notre vestiaire, vous n'auriez pas su si on menait la série 2-0 ou si nous nous étions en déficit 0-2, a dit Stroman. C'est un groupe vraiment unique. La confiance qui règne entre chacun de nous est fabuleuse.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer