Yovani Gallardo sera le partant des Rangers jeudi

Les Rangers du Texas ont présenté un dossier... (Photo Troy Taormina, USA Today)

Agrandir

Les Rangers du Texas ont présenté un dossier de 2-4 cette saison contre les Blue Jays de Toronto, et Yovani Gallardo a enregistré les deux victoires contre les champions de la section est de l'Américaine.

Photo Troy Taormina, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Hawkins
Associated Press

Yovani Gallardo a grandi en regardant les Rangers du Texas, et souvent lorsqu'il se rendait au stade il rêvait de pouvoir lancer pour l'équipe de son enfance dans un match important.

«Même avec mes cousins, on en parlait tout le temps, du fait que j'avais l'objectif d'enfiler un jour l'uniforme des Rangers et de lancer dans un match déterminant, a expliqué Gallardo. Évidemment, l'objectif que tous les joueurs de baseball ont, c'est de remporter la Série mondiale. C'est la première étape.»

C'est Gallardo (13-11, m.p.m. de 3,42) qui sera sur la butte jeudi à Toronto, lorsque les Rangers entreprendront leur première série de division dans la Ligue américaine depuis 2011.

«Être le partant pour le premier match, c'est tout un accomplissement», a-t-il confié.

Gallardo avait 10 ans lorsque les Rangers ont participé à leurs premières séries éliminatoires en 1996. Ils avaient alors gagné le premier de leurs trois titres dans la section ouest de l'Américaine en quatre saisons.

Entre-temps, alors que les Rangers accédaient à la Série mondiale en 2010 et 2011, Gallardo était devenu lanceur pour les Brewers de Milwaukee. Ces derniers l'ont sélectionné en deuxième ronde lors du repêchage des Ligues majeures de 2004, en provenance de l'école secondaire Trimble Tech de Fort Worth, une ville située à moins de 40 km du stade des Rangers.

Les Brewers ont échangé Gallardo à l'équipe de son enfance l'hiver dernier, en retour d'un joueur d'avant-champ et de deux jeunes lanceurs. Gallardo a lancé lors du match d'ouverture, qui était sur la route, tout comme ce sera le cas pour le premier match éliminatoire des champions de la section ouest de l'Américaine.

«J'aime l'effort, j'aime le fait qu'il garde la balle au sol et j'aime avoir un vétéran sur la butte dans ces circonstances, a dit le gérant recrue des Rangers Jeff Banister à propos de Gallardo. Il a été fiable tout au long de la saison, nous a donné des manches de qualité et nous a gardés en vie dans de nombreux matchs. Il a également muselé l'adversaire à de nombreuses reprises.»

Les Rangers ont présenté un dossier de 2-4 cette saison contre les Blue Jays, et Gallardo a enregistré les deux victoires contre les champions de la section est de l'Américaine. Les Torontois avaient réussi six coups sûrs et présenté une moyenne au bâton de seulement ,136 en 13 manches et deux tiers contre le droitier.

La dernière présence de Gallardo et de son coéquipier Cole Hamels en séries éliminatoires remonte à 2011 contre les Cardinals de St. Louis. Hamels avait défait les Cards en séries de divisions, mais Gallardo s'était incliné devant eux en série de championnat de la Nationale. Les Cardinals avaient ensuite disposé des Rangers en sept matchs en Série mondiale.

Depuis qu'il n'a accordé aucun point en huit manches et un tiers de travail à Toronto le 27 juin, Gallardo n'a pas lancé plus de six manches dans chacune de ses 17 dernières sorties.

«Certes, je veux lancer un match complet à chaque fois, mais encore une fois, je suis conscient que ce sont de gros matchs, des matchs importants, et que nous pouvons compter sur de bons releveurs, a dit Gallardo. Ils ont fait du bon boulot tout au long de la saison, particulièrement dans la deuxième moitié... J'ai pleinement confiance dans les gars qui me suivent au monticule. Ils vont grimper sur la butte et fermer la porte.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer