Série Blue Jays-Rangers: des étincelles en vue à l'attaque

Jose Bautista et Josh Donaldson, deux redoutables frappeurs... (Photo Gary A. Vasquez, archives USA Today)

Agrandir

Jose Bautista et Josh Donaldson, deux redoutables frappeurs des Blue Jays de Toronto.

Photo Gary A. Vasquez, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Neil Davidson
La Presse Canadienne
Toronto

Deux attaques redoutables et un stade plutôt favorable aux frappeurs - le Rogers Centre - pourraient faire en sorte que la série de division de l'Américaine entre les Blue Jays de Toronto et les Rangers du Texas soit particulièrement excitante.

Les Jays, qui ont eu le meilleur 4-2 face aux Rangers cette saison, amorceront la série au meilleur de cinq rencontres à domicile, jeudi et vendredi, avant de s'envoler pour le Globe Life Park d'Arlington pour les deux matchs suivants.

Les deux équipes ont explosé en deuxième moitié de saison pour se qualifier pour les séries, les Jays profitant de l'arrivée de sang neuf à la date limite des transactions.

Les Blue Jays (93-69) avaient une fiche de 45-46 à la pause du match des étoiles. Ils ont alors passé en vitesse grand V pour remporter 48 des 71 matchs restants. Une fois le titre de section confirmé, ils ont toutefois perdu quatre de leurs cinq derniers duels. De leur côté, les Rangers (88-74) ont gagné 14 de leurs 21 derniers matchs, en plus de compiler un dossier de 46-28 après le match des Étoiles.

À l'attaque, ces deux formations ont été les meilleures de la deuxième moitié de calendrier. Les Jays ont d'ailleurs dominé les Majeures avec 405 points marqués, devant les Rangers à 381 au cours de cette période.

Contrairement aux Jays, les Rangers ont beaucoup d'expérience en séries, eux qui ont remporté le titre dans l'Ouest trois fois au cours des six dernières années. Ils sont devenus la deuxième équipe de l'Américaine et la cinquième de l'histoire du Baseball majeur à atteindre les séries la saison suivant une dernière place dans leur ligue.

Face aux frappeurs des Blue Jays, leurs lanceurs pourraient bien en avoir plein les mains: le club torontois a mené les Majeures pour les points marqués (891), les circuits (232), la moyenne de présence sur les buts (,340) et la moyenne de puissance (,457), en plus de venir au deuxième rang pour la moyenne (,270).

L'attaque des Rangers n'est cependant pas piquée des vers: elle s'est classée troisième pour les points (751), 11e pour les circuits (172), sixième pour la moyenne de présence sur les sentiers (,325), neuvième pour la moyenne de puissance (,413) et 10e pour la moyenne offensive (,257).

Prince Fielder, Mitch Moreland, et Shin-Soo Choo ont mené l'attaque texane avec 68 circuits et 265 points produits. Josh Donaldson, Jose Bautista et Edwin Encarnacion ont quant à eux frappé 120 circuits et produit 348 points pour les Torontois.

Par contre, au monticule, ça a été plus difficile pour ces deux formations.

Les Jays ont terminé au 12e rang du Baseball majeur pour la moyenne de points mérités (3,80) et 11e pour la moyenne de l'adversaire (,248). Du côté des Rangers, leurs lanceurs ont occupé les 23e et 24e rangs dans ces deux statistiques, avec des moyennes de 4,24 et ,262.

L'avantage du terrain sert bien les Blue Jays, qui ont compilé une fiche de 53-28 au Rogers Centre cette saison, mais les Rangers ont bien fait sur la route, avec une fiche de 45-36.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer