La venue des Red Sox à Montréal confirmée

Montréal accueillera deux matchs préparatoires du baseball majeur... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Montréal accueillera deux matchs préparatoires du baseball majeur pour une troisième année consécutive.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Même s'il n'a pas encore réussi à convaincre le baseball majeur d'organiser des matchs de la saison régulière au Stade olympique, le maire de Montréal, Denis Coderre, poursuit son travail en coulisses et c'est avec joie qu'il accueillera de nouveau les Blue Jays de Toronto.

La formation torontoise a confirmé qu'elle concluera pour la troisième année d'affilée son camp d'entraînement par deux matchs préparatoires disputés à Montréal. Cette fois, ce sont les Red Sox de Boston - qui bénéficient d'un fort appui au Québec - qui seront les visiteurs, les 1er et 2 avril.

«Nous avons fait des approches, mais ça n'a pas fonctionné a indiqué le maire, qui a ajouté que les conditions au Stade olympique n'avaient rien à voir, contrairement à ce que l'ancien des Expos Steve Rogers a laissé entendre il y a quelques semaines.

«Quand on veut déménager une équipe pour des matchs réguliers, il y a un impact économique. (...) Le baseball majeur a toujours répondu présent. Il nous a dit que si nous avions la possibilité d'avoir une équipe, nous avions la permission d'aller voir directement les clubs et nous avons donc fait certaines approches. Ça n'a malheureusement pas fonctionné pour cette année, mais nous avons espoir pour (2017).»

Le maire Coderre n'est pas non plus jaloux de Porto Rico, qui accueillera les Pirates de Pittsburgh et les Marlins de Miami pour quelques matchs la saison prochaine.

«Je ne suis pas en compétition contre Porto Rico, loin de là, a-t-il précisé. Je pense que notre plan de match fonctionne à merveille. D'avoir une équipe comme les Red Sox à Montréal (...), c'est une bonne nouvelle. On pourra - pourquoi pas? - ramener Pedro (Martinez) pour fêter son intronisation au Temple de la renommée.»

«Je ne peux commenter ce qui se passera en 2017, a pour sa part déclaré Paul Beeston, président sortant des Jays. Tout ce que je peux dire, c'est que pour 2016, il n'a été question que de matchs préparatoires. (...) Ceci dit, ça ne veut pas dire que des matchs de saison régulière ne peuvent pas être joués à Montréal ou qu'ils ne seront pas joués dans l'avenir. La discussion vaut la peine d'avoir lieu.»

M. Coderre souhaite que les partisans montréalais se servent de ces deux matchs pour lancer de nouveau un message fort au commissaire Rob Manfred.

«Il est important d'avoir du baseball à Montréal (pendant qu'on poursuit notre démarche) afin qu'on puisse envoyer un message extrêmement clair au baseball majeur: Montréal est une ville de baseball. J'appelle les partisans à venir en très grand nombre. Je m'attends d'ailleurs à ce qu'on ait davantage de partisans (que lors des deux dernières années). Les choses roulant rondement, il est essentiel que pendant ce temps, on puisse démontrer notre attachement concret envers le baseball.»

Les Red Sox impressionnés

Du côté des Red Sox, l'équipe a été impressionnée par la réponse du public aux deux premières séries de matchs préparatoires présentés au Stade olympique. Elle ne s'est pas fait prier pour accompagner les Jays cette année.

«D'avoir accueilli près de 100 000 pour ces deux séries de matchs, c'est tout un accomplissement, a déclaré le chef des opérations du club, Sam Kennedy. La meilleure façon de démontrer de nouveau la viabilité de ce marché, ce serait que les partisans se présentent de nouveau en très grand nombre. (...) De notre côté, le temps ne pourrait être mieux choisi pour annoncer notre venue au Canada pour ces deux rencontres, alors que tout le Canada appuie les Blue Jays.»

Kennedy a aussi parlé de la rencontre qu'a eu l'état-major des Red Sox avec le fondateur de Projet Baseball Montréal, Warren Cromartie, il y a quelques semaines.

«Nous avons eu une très bonne rencontre. Il nous a exprimé sa vision, son travail avec le maire et la communauté des affaires dans le but de ramener une équipe à Montréal. En tant que partie prenante du baseball majeur, les Red Sox appuient toute initiative qui vise à faire croître le sport. Nous encourageons le commissaire et son entourage à travailler avec toutes les municipalités qui souhaitent avoir du baseball.

«Je respecte au plus haut point tous les gens qui travaillent à ramener le baseball à Montréal. Pour les Red Sox et Boston, la proximité géographique, l'histoire et la tradition sont des points positifs. Bien sûr, nous sommes extrêmement reconnaissants envers Montréal pour Pedro Martinez et David Dombrowski (nouveau président des opérations baseball du club), a-t-il dit en riant. Nous ne jouons qu'un petit rôle dans tout cela, mais nous remercions les Blue Jays de nous donner l'opportunité de contribuer.»

Pas la fin avec le départ de Beeston

Finalement, même s'il en est à sa dernière saison à la présidence des Blue Jays, Beeston ne croit pas que cette tradition printanière prenne fin avec son départ.

«Montréal a été très bonne pour nous depuis que les Expos ont quitté et je ne pense pas que cela va changer, a-t-il noté. On se voit comme un club qui joue à Toronto, mais qui représente le pays. (...) Je souhaite que ça se poursuive. C'est très important pour nous de représenter tout le monde.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer