• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Tigers de Detroit: départ du directeur général David Dombrowski 

Tigers de Detroit: départ du directeur général David Dombrowski

Dombrowski, qui a oeuvré avec les Expos de... (Photo archives AP)

Agrandir

Dombrowski, qui a oeuvré avec les Expos de Montréal de 1987 à 1991, s'est joint aux Tigers à titre de président de l'équipe en 2002.

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

David Dombrowski n'est plus le président-directeur général des Tigers de Detroit, un départ qui met fin à un règne de presque 14 saisons pendant lesquelles il a aidé à transformer une concession médiocre en une puissance de la Ligue américaine.

Les Tigers ont annoncé la nouvelle mardi.

Dombrowski, qui complétait la dernière année de son contrat, sera remplacé par Al Avila, qui a été son principal adjoint depuis 2002.

«J'aimerais remercier Dave Dombrowski pour ses 14 années de service, a déclaré le propriétaire Mike Illitch, dans un communiqué. Ensemble, nous avons connu du succès, mais nous continuons de lutter avec énergie pour atteindre notre objectif ultime: celui d'amener une conquête de la Série mondiale à Detroit et au Michigan. J'ai décidé de libérer Dave de son contrat pour lui donner le temps de rechercher d'autres opportunités de carrière. Je pense qu'il s'agit du moment approprié pour les Tigers d'aller de l'avant avec une nouvelle direction.»

Les Tigers ont mérité quatre titres consécutifs de la section Centrale de la Ligue américaine, une séquence qui semble destinée à prendre fin cette saison. Détenteurs d'un dossier de 51-54, les Tigers ont amorcé la journée de mardi avec un retard de 11 matchs et demi sur les meneurs, les Royals de Kansas City.

À la tête des Tigers, les derniers gestes de Dombrowski auront permis de lancer l'équipe vers le futur. Les lanceurs David Price et Joakim Soria ainsi que le voltigeur Yoenis Cespedes ont tous été échangés avant l'heure limite des transactions, la semaine dernière. Price s'est joint aux Blue Jays de Toronto.

Âgé de 59 ans, Dombrowski a été le directeur général des Expos de Montréal de 1988 jusqu'au milieu de 1991, avant de se joindre aux Marlins de la Floride. Sa candidature devrait intéresser de nombreuses organisations du Baseball majeur, et à peine quelques minutes après l'annonce de son départ, des rumeurs circulaient déjà sur d'éventuelles destinations.

Dombrowski s'est joint aux Tigers à titre de président en novembre 2001, alors que l'équipe venait de connaître une saison de 96 défaites. Il en est devenu le directeur général au mois d'avril 2002.

Il était le président des Tigers lorsque ceux-ci ont perdu 119 matchs en 2003, un record de la Ligue américaine, mais il a éventuellement bâti une formation composée de plusieurs joueurs étoiles.

Les Tigers ont repêché Justin Verlander, réalisé des échanges qui leur ont permis d'acquérir Miguel Cabrera et Max Scherzer et conclu des ententes avec plusieurs joueurs autonomes de qualité. Les Tigers ont remporté le championnat de la Ligue américaine en 2006 et en 2012, mais recherchent une première conquête de la Série mondiale depuis 1984.

Avila a participé à une conférence de presse environ une heure après l'annonce du départ de Dombrowski. Illitch et Dombrowski n'étaient pas sur place.

La première question qui a été posée à Avila faisait référence aux circonstances entourant ce départ, notamment de qui venait la décision.

«Lorsque Dave est parti, nous nous sommes dit au revoir, et nous allons demeurer de bons amis. Je ne sais pas comment ni pourquoi M. Illitch a pris cette décision, a fait remarquer Avila. Je pense que c'est une question qu'il faut lui poser. Je n'ai rien eu à voir avec cela.»

Avila a raconté qu'Illitch l'avait promu au poste durant la journée de samedi. Toutefois, le gérant Brad Ausmus ignorait qu'un tel changement aurait lieu jusqu'à mardi.

Avila, qui est le père d'Alex Avila, un receveur des Tigers, prend les rênes d'une formation dont l'avenir est incertain. Les échanges effectués la semaine dernière ont permis d'ajouter de nouveaux jeunes bras aux clubs-école des Tigers, mais l'équipe doit encore supporter de longs et dispendieux contrats accordés à Verlander, Cabrera et au frappeur désigné Victor Martinez.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer