Montréal aura son équipe, affirme Denis Coderre

Denis Coderre a effectué le lancer protocolaire lors de... (PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES PC)

Agrandir

Denis Coderre a effectué le lancer protocolaire lors de match hors concours entre les Blue Jays et les Reds au stade olympique, le 3 avril.

PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
COOPERSTOWN, N.Y.

Il ne fait plus de doute pour Denis Coderre: Montréal retrouvera le Baseball majeur.

«Dans ma tête, ce n'est pas un si, c'est un quand, les Expos de Montréal», a-t-il dit au cours d'un point de presse impromptu en compagnie des journalistes montréalais présents à Cooperstown pour la cérémonie d'intronisation de Pedro Martinez, Randy Johnson, Craig Biggio et John Smoltz au Temple de la renommée du baseball.

«Mais pourquoi je me mettrais de la pression pour rien? On avance, on n'a pas reculé. Regardez ce qu'on a fait depuis deux ans: des pas de géants.»

Le maire Coderre est à Cooperstown à titre d'invité spécial du Baseball majeur. Il a d'ailleurs assisté à la réception privée en compagnie des dirigeants du baseball et des membres du Temple de la renommée, samedi.

Il a promis que de belles choses s'en viennent pour 2016 - plusieurs rumeurs envoient les Red Sox à Montréal pour deux matchs préparatoires au début avril - et que d'autres annonces suivront. Mais selon lui, le projet n'a pas encore besoin que des gens d'affaires manifestent publiquement leur appui.

«Je ne mettrai pas de pression. Aujourd'hui, on fête Pedro, Randy et les autres. Mais c'est de démontrer à quel point Montréal est ''sur la mappe'', à quel point les gens parlent de nous. Il y a un mouvement qui est en marche. En temps et lieu, des annonces seront faites.»

«[Samedi], t'as eu [Tony] Clark, de l'Association des joueurs, qui a parlé [de Montréal], t'as eu [Vladimir] Guerrero qui a parlé, Pedro Martinez: il n'y a pas seulement que Coderre et [Warren] Cromartie. L'important, c'est de démontrer notre sérieux. Mais on ne pousse pas sur une fleur pour la faire pousser plus vite. Il y a des étapes à suivre. Je ne veux pas faire les séries: je veux gagner la coupe. Il y a des gens du secteur privé qui travaillent leur dossier. Il y en a d'autres qui travaillent au niveau du Baseball majeur et d'autres pour les partisans... Tout le monde travaille ensemble. Ce n'est pas parce qu'on ne voit pas qui travaille qu'il n'y a pas de travail qui se fait.»

Le maire Coderre n'a pas voulu se mouiller à savoir s'il était préférable qu'un club déménage à Montréal ou que la ville passe par un éventuel processus d'expansion.

«Les deux sont probables. Le but, ce n'est pas une équipe à tout prix.»

Il a notamment rencontré le commissaire Rob Manfred samedi, une première rencontre entre les deux hommes depuis celle du 28 mai à New York.

«Il y une belle évolution depuis; il voit qu'il y a du travail sérieux qui se fait. Ce n'est pas juste le maire: il y une équipe en place. Étape par étape, notre stratégie fonctionne. Il fallait ramener le lien de confiance entre le Baseball majeur et nous. Là, quand ce lien est là, on est capable de discuter sérieusement et on le fait.»

À la lueur de ses propos, il faut donc conclure que Montréal a récupéré sa carte de membre de ce club très sélect qu'est le Baseball majeur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer